31 juil. 2022

Quel vilain de Serpentard es-tu ?

Tu as toujours rêvé de savoir comment tu allais mal tourner ? Alors ce test est fait pour toi. Réponds aux questions, note soigneusement tes symboles sur une feuille de papier (ou dans ta tête pour montrer à tout le monde que t'as mémoire est incroyable, fais le. On te lynchera à la sortie de l'école c'est tout). Attention, ce test peut provoquer des séquelles psychologiques, âmes sensibles s'abstenir.



Un moldu t'aborde dans la rue et te traite de démon. Visiblement, il a beaucoup bu ce soir.

Y - Tu le transforme en pot de fleurs rapidement, avant qu'un autre passant ne se rende compte de son manège.
X - Tu lui réponds qu'effectivement tu es le diable incarné et tu lui souris d'un air sinistre.
O - Tu l'ignores, tu es en train de te faire pourchasser par une secte, tu n'as pas le temps pour ses bêtises.
W - Décidément ces moldus sont vraiment stupides. Tu lui lances un Doloris pour qu'il apprenne à respecter ses supérieurs.
Z - Tu deviens son meilleur ami autour d'un whisky pur feu.


Des sorciers sont piégés dans une maison en flammes, que fais-tu ?

W - Rien, c'est toi qui a foutu le feu.
X - S'ils peuvent un jour servir tes projets, tu leur viens en aide.
O - S'ils sont innocents, tu risque ta vie pour les sauver.
Z - Par Merlin, tu ne pensais pas rater ton dernier sortilège à ce point. Tu te sens honteux et fuis.
Y - Le temps que tu arrives sur place ils seront morts. Leur destin est entre leurs mains désormais.


La VIPère parle mal de toi dans un article en première page. Comment réagis-tu ?

Z - Tu déchires le journal en mille morceaux et jure de te venger.
X - Le journal t'appartient, tu vas procéder à quelques renvois.
O - Comme si tu avais le temps de lire le journal.
Y - Tu n'as même pas vu l'article, tu étais bien trop occupé à jouer aux échecs sorciers.
W - Faire les gros titres est une victoire pour toi. Qu'ils continuent.


Un élève te bouscule dans les couloirs et t'insultes copieusement. Tout le monde vous regarde.

X - Tu le colles pour l'intégralité de sa scolarité. Il regrette immédiatement.
O - Lorsqu'il te reconnait, il blêmit et pars en courant. Tu soupires et tourne les talons.
W - Tu admires son cran et l'invite à te rejoindre.
Z - Tu es heureux que quelqu'un te reconnaisse enfin et espères t'en faire un ami.
Y - Tu es bien trop sage pour t'abaisser à lui répondre, tu continues ton chemin.


Séparer son âme pour en faire un horcruxe est considéré comme le pire acte qu'on puisse accomplir. De ton côté qu'en penses-tu ?

Y - C'est un acte infâme qui te donne envie de vomir. Les gens qui font ça ne méritent pas ta considération.
O - Tu n'as aucune envie de goûter à la vie éternelle. L'existence est suffisamment pénible comme ça.
W - Tu en as fait un depuis longtemps, bande de petit joueurs.
Z - Avec ça tu seras enfin un grand mage noir. Comment faut-il procéder ?
X - Cela est à ta portée mais est-ce bien nécessaire ? Tu hésites encore.


Celui-Dont-On-Ne-Doit-Pas-Prononcer-Le-Nom est sans doute l'élève le plus célèbre de ta maison.

X - Effectivement, Serpentard produit bon nombre de talents. C'est indéniable.
O - Et c'est loin d'être une fierté.
Y - Il aurait pu être un grand sorcier s'il n'était pas tombé dans tant de perversions.
W - Bientôt, ton nom sera tellement connu et craint que plus personne n'aura peur de dire celui de Voldemort.
Z - Tu aimerais un jour lui ressembler mais tu viens d'avoir T à ton dernier examen de Sortilèges.


Quel est ton hobby favori ?

W - Brûler un tas de choses et observer les flammes avec un sourire sournois.
Z - T'entrainer à devenir le plus grand mage noir de la terre.
O - Tuer des gens, de manière particulièrement douloureuse si possible.
X - Montrer à tous que tu es Serpentard des pieds à la tête.
Y - Lire un bon livre au coin d'une cheminée, tout en imaginant comment faire tomber ton prochain adversaire.

Resultats

Tu as eu une majorité de X tu es Hellia, notre DDM adorée.
Tu siffles sinistrement dans des manoirs sombres et désolés. Des serpents menaçants entourent le cou de tes ennemis. Te voilà bien le digne héritier de Serpentard ! Charmant, subtil, terrifiant, tu te débarrasses de la concurrence avec perfidie et ambition. Même si tu es la classe incarnée, n'oublie pas que tu es l'archétype de ton fondateur et que la vilenie est inscrite sur ta face. Tu te feras donc facilement appréhender par les forces de l'ordre, vu que tu les recevras nonchalamment assise sur ton trône en crâne.

Tu as eu une majorité de Y tu es Proventus Tal Moundine le vieux papy.
Tu es persuadé que la magie noire c'est pour les victimes. Tu préfères tuer avec des sortilèges de tous les jours, c'est bien plus badass. Tu es tellement âgé que tu complotes sur des décennies. Personne ne peut deviner tes plans car tous tes adversaires sont morts de vieillesse. Perdu dans ta maison de retraite, tu ricanes intérieurement car le monde n'arrivera jamais à percer le secret de tes machinations. Prends garde à la chute, quelqu'un a peut-être gelé les pieds de ton déambulateur...

Tu as eu une majorité de W tu es Camille Dubois.
Pourquoi se salir les mains quand tes larbins peuvent le faire pour toi ? Machiavélique, tu as prévu de monter une organisation tentaculaire dans le monde magique et tes membres te seront farouchement dévoués. Tu as prévu de manipuler les masses pour arriver à tes fins, tout en gardant la vie éternelle. Qui pourra tenter de te défier ? La couronne est pour toi, il faudrait être totalement inconscient pour se frotter à tes nombreux gardes du corps.

Tu as une majorité de O tu es Opale Tal Moundine.
Tu es puissant, dangereux, et aussi un peu timbré. Tu ne recherches pas le pouvoir, tu préfères te glisser dans le dos de tes ennemis en toute discrétion. Pour toi, la magie noire est un outil utile pour punir les vilains. Tu ne penses pas faire le mal, ce sont juste les jaloux qui disent ça de toi. Bien entendu, tu adores découper des gens en morceaux mais qui n'a jamais eu un petit passe-temps ? Tu es un peu le Thanos du monde sorcier, le boss final persuadé que ses actions sont fondées, et le pire c'est que certains sont d'accord avec toi. Attention toutefois, parfois il est bon de se regarder dans un miroir.

Tu as eu une majorité de Z tu es Raymond le Bandimon.
Comme ce PNJ iconique de Serpentard, tu essayes désespérément d'être vilain et déguelasse mais, tout ce que tu obtiens c'est de gentilles petites tapes sur la tête. "Il est mignon ce petit trublion". Voilà ce que disent les professeurs de toi et ils ont raison. Tu ne fais peur à personne, à la limite tu fais lever les yeux au ciel. Laisses tomber, la grande criminalité n'est pas faite pour toi.


24 juil. 2022

Les clefs du Quidditch


Si vous n'avez pas encore pointé le bout de votre nez dans le bureau de l'équipe de Quidditch ou hurlé notre cri de guerre sur le #Stade-de-Quidditch lors d'un match… Déjà, honte à vous, tout Serpentard qui se respecte se doit d'avoir un minimum d'appréciation pour les joueurs qui nous représentent sur le terrain. Mais passons. Si, donc, vous ne vous êtes jamais intéressé au sport le plus populaire du monde sorcier, vous ne savez peut-être pas que, sur P12, sa pratique demande une certaine dextérité au clavier.

En effet, sur le #Stade, mieux vaut garder un œil sur les bots George, Fred et Lee si vous voulez avoir une idée de ce qu'il se passe : une fois que l'arbitre lance le match, les commandes tapées par les joueurs fusent de tous les côtés, et on a vite fait d'en perdre le fil. Pour les petits nouveaux qui s'élancent dans l'arène, le premier match est souvent un moment d'intense panique. Oubliés les entraînements tranquilles, la poursuite adverse vient vous mettre des bâtons dans les roues et les batteurs, des Cognards dans le crâne. Mais même si la pression soudaine peut vous donner envie d'abandonner, il n'est pas question de lâcher son balai ! Suivez simplement ces quelques conseils, et vous ferez bien vite des progrès phénoménaux.


Restez zen

Plus facile à dire qu'à faire, mais il est courant, pour son premier match, d'avoir l'impression de porter le poids du monde sur vos épaules. Respirez un bon coup et détendez-vous : le Quidditch se joue en équipe, tout ne repose pas sur vous, et de toute façon, personne ne vous en voudra si vous faites une erreur ou deux.


Faites confiance à l'entraînement

Ce n'est pas la première fois que vous tapez ces commandes. Vous les connaissez, vous savez comment fonctionne le jeu, alors ne laissez pas des doutes inutiles vous embourber l'esprit. La mémoire musculaire fait plus de miracles qu'on ne pourrait le croire, et vos doigts s'exprimeront tous seuls !


… et faites confiance à l'entraînement

Le premier réflexe des nouveaux joueurs est souvent de dénigrer leurs efforts et leur niveau. Mais si vous pensez que les légendes que vous admirez sur le #Stade étaient parfaites dès leur premier entraînement, vous vous fourrez la baguette dans l'œil ! Eux aussi ont balbutié à leurs débuts, et le seul moyen de progresser, c'est de s'entraîner. Le Quidditch ne s'arrête pas à la fin d'un match.


Encouragez-vous

Tout le monde n'a pas la possibilité d'envoyer des messages d'amour à ses coéquipiers pendant le match - ce privilège est généralement l'apanage des gardiens et des attrapeurs qui peuvent parfois profiter de quelques moments de répit. Mais que ce soit en vocal ou dans les vestiaires, avant, pendant ou après le match, n'oubliez jamais d'encourager vos camarades et de les féliciter pour chacun de leurs succès. Le Quidditch, ça se joue aussi au mental.


Profitez !

C'est un match, certes, et il y a de l'enjeu, mais c'est avant tout un bon moment à passer. Riez des petites galères, célébrez les réussites, profitez du match pour évacuer les frustrations et amusez-vous ! Il n'y a pas que les coupes des clubs qui sont faites pour se détendre, et chaque expérience fait de vous un meilleur joueur. Que ce soit à l'entraînement ou lors d'une finale, le Quidditch reste un jeu avant tout !


Tentés par l'aventure ? Pour plus de conseils avisés, dirigez-vous vers votre capitaine : Amand vous accueillera avec plaisir sur le terrain.


19 juil. 2022

Fête nassssionale

Les Français célèbrent le 14 juillet leur fête nationale. Pour les Britanniques, les réjouissances de la Saint-George se tiennent le 23 avril. Les Américains ont l'Independance Day le 4 juillet, et les Belges commémorent la prestation de serment de 1831 le 21 juillet. Quant à la Fête du Canada, elle a lieu le 1er juillet. Et Serpentard, dans tout ça ?

Ce n'est pas un pays, me répondrez-vous. Mais à défaut d'être un État reconnu, Serpentard peut, sous certains aspect, se définir comme une nation, un « ensemble d'êtres humains vivant sur un même territoire, ayant une communauté d'origine, d'histoire, de culture, de traditions » (merci le Larousse). Nous régnons en maîtres sur notre Salle Commune (je dirais même sur Poudlard, mais les mauvaises langues se plaindraient en commentaire), et parce qu'il ne faut jamais rater une occasion de faire la fête, je vous propose dès aujourd'hui d'instaurer notre fête nassssionale.

Que célébrerions-nous ? L'histoire de notre maison, nos victoires passées et à venir, l'esprit de ruse et d'ambition qui nous anime... Pour la maison de la fierté, la fête nassssionale tombe sous le sens. Ce serait une occasion évident de mettre en valeur chacune de nos réussites et de galvaniser les troupes pour les batailles à venir.

Comment la fêterions-nous ? De façon toujours plus grande, de façon toujours plus belle. Un peu d'ambition, que diable ! Que chacun mette sa ruse à l'épreuve pour devenir le roi ou la reine de la soirée. Nous finirions évidemment sur un feu d'artifice titanesque, suffisamment grandiloquent pour éclairer jusqu'aux tréfonds du Lac Noir et réveiller toutes les autres maisons - il serait dommage qu'elles ratent la fête, n'est-ce pas ?

Convaincus ? Il ne reste plus qu'un détail à régler : celui de la date. Après tout, une fête nationale, ce n'est pas qu'une histoire de jour férié ou de barbecue. J'ai eu beau fouiller dans les archives de la Bibliothèque, impossible de mettre la main sur la date de naissance de Salazar Serpentard - un jour qui m'aurait semblé parfaitement approprié. Alors, par défaut, j'ai décidé de me fonder sur ses initiales et je vous proposer d'instaurer notre fête nassssionale le Sept Septembre. Non seulement nous retrouvons ici les initiales de notre fondateur et le chiffre favori de son dernier descendant à date, mais cela nous permettrait de commencer l'année sur une note festive, d'intégrer les petits nouveaux et de se lancer ensemble dans la course à la Coupe.

Alors si le frisson de la fête s'empare déjà de vous, je vous donne rendez-vous à la rentrée - et en attendant, je vais passer une commande de Feuxfous Fuseboum qui donnera le vertige à la direction…


17 juil. 2022

Confidences sur l'oreiller


Sous-section souvent sous-estimée de la salle commune, les dortoirs bataillent ardemment depuis des années pour maintenir un semblant d’activité. Pourtant, au creux des oreillers, sous les châteaux de couvertures, derrière les baldaquins, se cache peut-être l’occasion idéale de tisser des lien avec vos camarades de Serpentard et de comploter, ensemble, pour prendre le monde d’assaut. Il est l’heure aujourd’hui de prendre la défense de ces topics mal-aimés : voici 5 bonnes raisons de vous plonger dans les dortoirs !

De nouveaux horizons

Loin du MoMa, les Salles Communes sont généralement le parent pauvre du RPG sur P12. À part un topic où vous passez votre temps à faire vos devoirs au coin du feu en attendant qu’un camarade débarque pour commenter votre graphie, il est parfois difficile de profiter de nos cachots pour développer votre personnage. Pourtant, notre belle maison est un élément important de votre histoire, et il va sans dire qu’un peu de RPG loin des pigeons, lions et autres blaireaux qui peuplent le château n’est pas de refus.

Une plongée dans l'intime

Ce que l’on révèle en public est souvent bien différent de ce que l’on est en privé. Notre maison est pleine de fiers sorciers à l’ego parfois bien dimensionné : difficile, quand on se pavane dans les couloirs de Poudlard, de laisser éclater nos sentiments les plus secrets, de pleurer un bon coup, de se laisser aller à la nostalgie… Dans les dortoirs, bas les masques ! Vous êtes libres de serrer contre vous votre peluche favorite ou de contempler vos photos de famille en comptant les jours jusqu’aux prochaines vacances. Venez développer vos états d’âme à l’abri des regards et des jugements !

Le frisson de l'interdit

Avez-vous lu le règlement ? Pas le droit de sortir après le couvre-feu, pas le droit de grignoter, pas le droit de bécoter son ou sa petit.e-ami.e… Ne me dites pas que ça ne titille pas vos âmes adolescentes en manque de rébellion ! Après tout, quel meilleur moyen de démontrer sa ruse que de flirter avec l’interdit au nez et à la barbe de l’équipe de maison ? Organisez une pyjama party, glissez-vous dans les couloirs silencieux, désobéissez, en bref, vivez un peu les émois innocents d’une scolarité tranquille. C’est aussi constructif pour votre personnage que de rejoindre une secte sorcière où vous vous ferez kidnapper par votre oncle disparu, mais ça, au moins, ça ne mettra pas votre vie en danger.

Un sommeil révélateur

Les rêves et les cauchemars sont autant de moyens de révéler le subconscient de votre personnage – ou tout simplement de lui faire vivre des émotions farfelues quand il se verra en train de jouer une partie de Quidditch à dos de calmar géant pour réussir à acheter des bonbons sur le Poudlard Express. Si ce n’est dans les dortoirs, où donc allez-vous bien pouvoir dormir ? Profitez des dortoirs pour explorer votre psyché : il n’y a qu’ici que vous pourrez le faire !

Lécher les bottes de l'EDM

On ne va pas se mentir, les Dortoirs ne sont pas la section la plus facile à animer. On fait l’effort de créer de jolis topics, on essaye de glisser des jeux et des récompenses çà-et-là, et puis on finit souvent par regarder les toiles d’araignées se tisser dans le néant des réponses. Alors croyez-moi, si vous montrez un peu de reconnaissance pour le travail de l’équipe de maison, ils seront ravis de voir la section s’animer un peu – et qu’y a-t-il de mieux que de se mettre préfètes et directrice dans la poche ?


Et voilà, 5 bonnes raisons d’explorer les dortoirs ! Les topics sont tout neufs et n’attendent que vous, alors n’hésitez pas à affûter votre plume à l’abri des regards pour reparaître toujours plus grand dans le Monde Magique. Moi, en tous cas, je vous y attends…


10 juil. 2022

Les mémoires de Mamie Popale


Uesh la jeunesse ça boume ?

Pardonnez ce langage quelque peu grossier, mais j'essaye de me rapprocher des djeuns. On a beau me demander tous les jours quelle crème anti-rides j'utilise, je vois quand même que les petits nouveaux de Serpentard ont moins de cheveux blancs que moi. Et de problèmes gastriques.

M'enfin, passons à ce qui nous intéresse, une histoire ! Car, privilège du grand âge, j'ai assisté à bon nombre d'évènements et j'avais envie de vous les partager. Accrochez vous bien aux manches de vos nimbus 2000, nous allons faire un saut dans le passé.

À l'époque j'étais une jeune Serpentard, à l'égo surdimensionné (c'est écrit dans le contrat de la maison) et déjà amoureuse du RPG. La VIP était un journal des plus incroyables, oui la nostalgie parle mais laissez-moi être de mauvaise foi, et, un beau soir, un article a tout chamboulé. Rédigé par un auror de l'époque et une autre chroniqueuse, ce billet était l'exposition sarcastique d'une figure que vous n'avez sans doute pas connue : Nelly Lestrange.

Oui, vous vous doutez rien qu'en voyant son nom de famille, que cette ambitieuse Serpentard était une nouvelle, qu'elle n'avait visiblement pas lu le règlement avec attention et, pour figurer dans les colonnes de notre prestigieux journal, qu'elle avait déjà accompli bon nombre d'exploits. Comme torturer ses camarades à grand coup d'Endoloris en l'honneur de sa tata Bellatrix, ou de vivre un amour incestueux avec son jumeau qui n'était autre que son propre double compte (et on était bien avant Game Of Thrones les enfants). Ce personnage haut en couleur a donc inspiré notre malicieux duo qui s'est volontiers gaussé de ce personnage RPG complètement fêlé. Notez bien, je dis bien "personnage RPG" et non pas "personne derrière son écran".

Là, c'est le drame. L'article déchire les lecteurs. Certains rient volontiers, repensent à leurs propres erreurs et leurs années de gros kikoolol. D'autres s'indignent, protestent, hurlent. Peut-on vraiment se moquer de quelqu'un ? On leur rétorque qu'il ne s'agit que d'une création littéraire, mais ils n'en démordent pas. Le débat devient houleux, les aurors sont présents dans les commentaires, la moitié du personnel de Poudlard12 aussi, les Serpentard ne reconnaissent plus leur espace commentaire. C'est alors que Directeur de Maison de l'époque, le très étrange Wilde, poussa un coup de gueule et expulsa les indésirables hors du blog. Ce scandale, causé par un si innocent article, renforça la réputation sulfureuse de la VIPère. Et, après ça, il fut décidé de graver en lettres d'argent cette phrase, qui a longtemps figuré sur le journal :

" La VIPère est un journal de Serpentard par les Serpentard pour les Serpentard."

Que nous apprend donc cette petite anecdote ? D'une part, la VIPère était alors devenue un journal scandaleux, qui fera couler beaucoup d'encre dans le futur et qui aura comme ligne conductrice cette envie très simple, offrir aux membres un journal qui leur soit destiné et les gueux, les vils Poufsouffle, Gryffondor et Serdaigle, n'ont point à espérer le contempler.
D'autre part, nous avions à l'époque des scandales gentillets, basés sur des critiques rpgiques. Une époque où les disputes se concentraient uniquement sur des batailles de maison. Les blaireaux pleuraient parce qu'on leur faisait remarquer que leur emblème n'avait strictement aucun intérêt. Et c'était bien. Nous étions loin des attaques personnelles, les gens étaient bien plus détendus. Souvenez-vous de cette histoire, qui, à mes yeux, a marqué la VIPère pour le meilleur… Et pour le pire.


30 juin 2022

La VIPère reste debout

Clique sur l'image pour écouter la chanson !


Certains détracteurs diront qu'ils l'avaient prédit
Les plus perfides siffleront un vil hallali
Mais Dagger règne dans l'ombre, et tant qu'elle vit
Dans les cachots retentit sa voix

Ce n'est pas un chant du cygne, c'est un cri de bataille
Tous ensemble, Serpentard, mettons-nous au travail
Faites jaillir votre venin et lustrez vos écailles
La VIPère n'attend que nous, un point, c'est tout
Et peu importe les écueils, nous restons sur les flots
Car nous tenons fermement la plume et le pinceau
Faites face aux tempêtes, et retenez ces mots :
Nous n'avons plus rien à perdre, ni moi, ni vous
La VIPère reste debout

Il se passe trop de choses pour rester silencieux
Ma plume glisse son venin d'un trait acrimonieux
Appréciez, Serpentard, mes billets délicieux
Dans les cachots retentit ma voix

Ce n'est pas un chant du cygne, c'est un cri de bataille
Tous ensemble, Serpentard, mettons-nous au travail
Faites jaillir votre venin et lustrez vos écailles
La VIPère n'attend que nous, un point, c'est tout
Et peu importe les écueils, nous restons sur les flots
Car nous tenons fermement la plume et le pinceau
Faites face aux tempêtes, et retenez ces mots :
Nous n'avons plus rien à perdre, ni moi, ni vous
La VIPère reste debout

J'ai trop donné déjà
La VIP ne mourra pas
J'ai trop donné déjà
La VIP ne mourra pas

Ce n'est pas un chant du cygne, c'est un cri de bataille
Tous ensemble, Serpentard, mettons-nous au travail
Faites jaillir votre venin et lustrez vos écailles
La VIPère n'attend que nous, un point, c'est tout
Et peu importe les écueils, nous restons sur les flots
Car nous tenons fermement la plume et le pinceau
Faites face aux tempêtes, et retenez ces mots :
Nous n'avons plus rien à perdre, ni moi, ni vous
La VIPère reste debout


25 juin 2022

Les leçons du pouvoir

Chers lecteurs, cet article contient un spoiler du film Les Animaux Fantastiques - Les Secrets de Dumbledore. Si vous ne l'avez pas encore vu et souhaitez conserver la surprise de la fin du film, n'hésitez pas à ne pas lire les paragraphes qui suivent et contentez vous de commenter « J'adore les suçacides. »

Maintenant que nous sommes entre personnes averties, j'aimerais me pencher sur un passage du film qui m'a agacée : le moment où le Qilin s'incline devant Dumbledore, le désignant comme le sorcier le plus apte à diriger la communauté magique internationale. Un choix somme toute discutable et que, en tant que grande critique de Dumbledore et de l'aveuglement dont peuvent faire preuve nombre de ses fans, je n'approuve pas du tout.

Mais plutôt que de passer mille ans à débattre de si oui, ou non, Albubus est un leader méritant, j'aimerais profiter de cet article pour me demander, avec vous, ce qui fait un leader méritant, en particulier dans la communauté sorcière.

 

L'intérêt pour le pouvoir

Le pouvoir corrompt, le pouvoir absolu corrompt absolument. Mais alors, que penser de ceux qui ont le pouvoir en ambition, qui cherchent activement à s'approcher de cette flamme ? Ont-ils déjà perdu leur intégrité ? En ce sens, Dumbledore, qui refuse la position de leader que lui offre le Qilin, serait-il un meilleur dirigeant que Santos, choisie en deuxième et qui s'était, elle, portée candidate ? J'arguerai que le refus de Dumbledore n'est pas dû uniquement à son amour pour le poste de directeur de Poudlard, mais aussi (et peut-être avant tout) à la faiblesse qu'il se sait pour le pouvoir : il a déjà été corrompu par l'attrait de la puissance et sa sœur en a payé le prix fort. Et c'est peut-être ça qui importe plus que la volonté seule de diriger : la connaissance et la maîtrise de soi face à l'attrait de la fonction.


La définition de l'intérêt commun

Qu'est-ce que l'intérêt commun et comment le défendre ? Un bon dirigeant doit-il se soucier des intérêts de ceux qu'il représente ? De ceux qui peuvent l'élire ? De ceux qui l'ont élu ? De tous ceux que ses décisions impacteront ? De ceux qui sont déjà, de ceux qui seront ? Si on en revient à la question de la CMI, doit-elle seulement se soucier de l'intérêt des sorciers ? Et si oui, doit-elle le placer au-dessus de celui des moldus, qui n'ont même pas conscience de son existence ? Devrait-elle même, comme le souhaite Grindelwald, assujettir les moldus pour offrir plus de libertés aux sorciers ? À une échelle moindre, celle d'un pays, cette question se pose aussi : un dirigeant national doit-il se préoccuper du sort d'un autre peuple que le sien ? Dans Harry Potter, il n'est par exemple jamais question d'un intervention du Ministère de la Magie français ou allemand dans la guerre contre Voldemort. La définition de l'intérêt commun et de ce qu'il englobe est toujours toute personnelle, mais la priorité que l'on accorde au devenir d'un groupe par rapport à un autre est une question difficile qu'un dirigeant doit savoir trancher. Quant à savoir si son choix est le bon, c'est à chacun d'en juger.


Les compétences d'un bon dirigeant

Géopolitique, économie, stratégie militaire, culture générale, éducation, santé, environnement, droit, justice, sport, diplomatie, recherche... De la négociation d'une loi sur l'épaisseur des fonds de chaudron à la formation des examinateurs des BUSEs en passant par l'organisation de la Coupe du Monde de Quidditch, le Ministère de la Magie ne chôme pas. Et le ou la Ministre, dans tout ça ? Même avec l'espérance de vie fantastique du sorcier moyen, impossible d'être un expert dans chacun de ces domaines. Mais alors, qu'attendons-nous d'un bon dirigeant ? D'avoir les bons conseillers, les bons experts, de savoir bien s'entourer et d'être à l'écoute ? Y a-t-il un domaine dans lequel il est plus essentiel qu'un leader soit compétent ? Et si ce que nous cherchions avant tout, c'était l'incarnation du pouvoir, une forme de gravitas, de charisme, de prestance ? C'est certainement cela, en tous cas, qui attire les partisans de Grindelwald, qui le portent en héros jusqu'au pied du Ministère de la Magie allemand : une présence qui a su charmer jusqu'au grand Albus Dumbledore...



Ce dernier volume des Animaux Fantastiques fut donc pour moi source de plus de questions que de réponses. Notre maison, parce qu'elle valorise l'ambition, promet nombre d'entre nous à un glorieux destin, mais avant de nous aventurer sur les chemins du pouvoir, je pense que nous pouvons tous prendre le temps de la réflexion et nous demander quel dirigeant nous voulons être.

 


20 juin 2022

Serpentard et l'ambition collective


Dans la maison de l'Ambition et de la Fierté, on aurait pu penser que les élèves mettraient un point d'honneur à remporter la Coupe des Quatre Maisons. Malheureusement, comme le montrent les sabliers en cette fin de trophée de Floraisons, la victoire n'est pas exactement à portée de main. Pas impossible, bien sûr, mais difficile tout de même. Alors pourquoi, nous qui sommes pourtant destinés à la grandeur, avons-nous tant de mal à unir nos forces pour savourer une victoire collective ?

La réponse se trouve peut-être dans la signature de Lyanna Iversen : « On ne pouvait atteindre l'excellence à travers la moyenne de ces gens. L'excellence était une quête individuelle, pas un effort de groupe. »

En effet, comme le souligne si bien cette digne Serpentard, les vipères et cobras que nous sommes avons tendance à concentrer nos efforts dans la recherche d'une gloire personnelle. Participer à l'effort de guerre pour la coupe, pourquoi pas, mais nos ambitions dépassent la sempiternelle rengaine des combats inter-maisons trimestriels. Pourquoi se contenter de faire partie d'une victoire quand on peut trôner seul sur la plus haute marche du podium ? La gloriole entre amis, c'est bon pour les Poufsouffle, n'est-ce pas ?

Pourtant, je pense que nous aurions tous à gagner si nous passions un peu plus de temps à comploter pour faire briller notre blason par lui-même, et non simplement par les succès de ceux qui le portent. Il y a quelque chose d'enivrant dans les succès d'équipe, dans le partage de l'effort, la coordination des forces, la stratégie commune. Loin de moi l'idée de vous détourner de vos quêtes individuelles : si votre rêve est de remporter un titre spécifique, d'obtenir un poste particulier, ou d'être reconnu pour un talent unique, lancez-vous ! Mais prenez peut-être un moment pour réfléchir à votre maison et comment vos points forts peuvent la servir tout autant que vous.

Alors que nous entrons dans le sprint final du trophée des Floraisons et que se dessine au tournant le rush de juin, il est peut-être temps pour Serpentard de renouer avec l'ambition collective. Et ne vous inquiétez pas : vous mettre au service du bien commun ne vous empêchera pas de vous distinguer en solo. En devenant le meilleur pointeur, par exemple ?


15 juin 2022

Nouvelle elfe aux cachots


Vipères, cobras, inclinez-vous ! Il est l'heure de célébrer l'arrivée de notre nouvelle préfète dans l'Equipe de Maison. Munie de ma plume à Papote favorite et de mon calepin fétiche, j'ai laissé quelques jours à Lucifer Compton pour s'acclimater à son nouveau badge avant de venir lui poser quelques questions.


MATKA : Hello Lucifer, comment ça va ? Félicitations pour ta nomination !

LUCIFER : Nickel, et merci !

MATKA : Déjà, qu'est-ce qui t'a motivée à postuler ?

LUCIFER : C’est un poste qui m’a toujours fait de l’œil, depuis mes débuts sur P12 - il y a 10 ans… J’ai toujours été très Serpentard et aimé passer du temps en salle commune, mais je n’ai jamais osé postuler. Je me disais que d’autres seraient plus qualifiés, ce genre de choses. Donc là, je me suis dit « Allez vas-y ! Essaye ! ». J’ai pris mon courage à deux mains et j’ai postulé !

MATKA : Avec succès ! Quand tu regardes la Salle Commune, quelle est la chose que tu y préfères ? Et qu'est-ce que tu aimerais changer ?

LUCIFER : Ce que je préfère, c’est l’ambiance Serpentard de camaraderie et de « langue de vipère ». Je suis une Serpentard IRL aussi, donc je me suis tout de suite sentie bien dans cette section, j’ai toujours eu l’impression d’être avec des potes. Donc j’aime bien la complicité qu’ont les Serp entre eux. Ce que je voudrais changer, c’est ce qui donne envie aux gens de changer de maison. Les dramas à la con, les prises de tête… Je voudrais que ce soit un lieu où tout le monde se sent bien, où tout le monde se sent comme une bande de potes qui boivent une bière en refaisant le monde affalés dans un canapé et en grignotant des pizzas bon marché, un lieu fun et magique qu’on a envie de visiter et où on veut s’installer un peu.

MATKA : Une jolie vision ! Je te fais confiance pour la réaliser. Quand on regarde tes postes, on voit le Quidditch, la RUSE, la VIP, et maintenant l'EDM ! Est-ce que ça t'arrive encore de sortir de la Salle Co ?

LUCIFER : Mais j'ai pas envie d'en sortir ! En vrai, c'est la section que je visite le plus. J'arrive à aller dans d'autres sections, mais c'est juste que je m'y investis moins spontanément. Dans ma tête, c'est « Serp, Serp, Serp » !

MATKA : Slytherwin, comme on dit ! Pourquoi s'embêter avec le reste ?

LUCIFER : Exactement !

MATKA : Les rumeurs disent que les Directeur.rice.s de Maison de Serpentard finissent toujours par torturer leurs préfet.e.s en RPG. Qu'est-ce que tu as prévu pour survivre à cette inévitable épreuve ?

LUCIFER : Lucifer est solide, mais effectivement Hellia s’apprête à faire de Lucifer son maledictus… Vous pouvez suivre le récit dans le RPG « Dans les limbes de l’esprit », voilà je fais ma pub !

MATKA : Oooh, de la lecture, merci ! Bon courage pour cette aventure, en tous cas !

LUCIFER : J'aime bien le challenge ! Alors je relève tous les défis : envoyez-moi vos MPs !

MATKA : C'est ça qu'on aime entendre ! Tu dirais que c'est quoi ton plus grand défi en tant que préfète, d'ici la fin de la coupe annuelle ?

LUCIFER : Alors... Mettre à jour tout ce qui doit l’être, déjà ! Et sortir une animation qui sera très probablement permanente - teasing teasing…

MATKA : Courage, c'est jamais fun la refonte des topics !

LUCIFER : Moi, j’aime bien en vrai ! Je suis très tâches administratives. Je suis un elfe libre mais un elfe quand même !

MATKA : Il en faut toujours une dans l'équipe pour ça ! D'ailleurs si tu devais décrire tes collègues de l'EDM avec un mot chacune, ce serait quoi ?

LUCIFER : Pour Bronwyn, douceur. Et pour Hellia... Dragon's mother !

MATKA : Deux salles, deux ambiances haha !

LUCIFER : Grave ! Mais on se complète bien, on forme un bon trio !

MATKA : C'est l'essentiel ! Enfin, dernière petite question. Si jamais, de façon absolument hypothétique, j'avais soudainement, par exemple, une retenue pour avoir suspendu des Gryffondor par les pieds dans la Bibliothèque, est-ce que tu serais d'accord pour me servir d'alibi ? Je ne dis pas que c'est arrivé, je dis juste qu'ils faisaient beaucoup de bruit, et que j'étais avec toi en Salle Commune hier aux alentours de 10H47… Pas vrai ? C'est évidemment hypothétique, bien sûr.

LUCIFER : Bien sûr ! Je me souviens très bien qu’on a mangé des chocogrenouilles et qu’on en a coursé une jusqu’au dortoir des garçons. On s’est bien marrées et tu m’as raconté tous tes souvenirs de Uagadou. Si quelqu’un a quelque chose à redire, qu’il vienne !

MATKA : Je savais que je pouvais compter sur toi !

LUCIFER : Toujours là pour les Serp ! #prefetepartiale


Et voilà, chers lecteurs, vous en savez désormais plus sur notre nouvelle préfète... et sur ce qu'elle serait prête à faire pour défendre les membres de sa maison d'une retenue injuste. Encore une fois, félicitations Lucifer : j'ai hâte de voir ce que tu vas nous proposer dans les cachots !


11 juin 2022

Il était une fois le... Serposcope


Il était une fois un Bélier se promenant parmi la matière de l'univers. En se baladant il se retrouva dans la 9ème maison du Grand Zodiaque, et il se senti pousser des ailes. Un besoin de connaissance, d'aventure lui donnait soif de la vie ! S'il y avait bien un moment où il devait croquer la vie à pleine dent, c'est celui-ci.


Taureau - 21 avril au 20 mai

Il était une fois un Taureau. Plein d'enthousiasme il rencontra pleins de planètes sur son chemin, Jupiter, Saturne, Uranus. Des planètes qui lui offrent une visibilité plus importante et une place de premier choix. Il serait dommage de louper sa chance, surtout quand on sait que tout est de votre côté.


Gémeaux - 21 mai au 21 juin

Il était une fois un Gémeaux. Grâce à l'aide de Jupiter et des deux antagonistes Vénus et Mars, le Gémeaux réussi à se hisser au sommet de ses objectifs professionnels et personnels. Un petit coup de pouce ne fait pas de mal de temps en temps ! Faut-il encore savoir garder le cap, car Vénus et Mars s'éloigne l'une de l'autre... Le temps compte.


Cancer - 22 juin au 23 juillet

Il était une fois un Cancer qui a reçu un cadeau. Du ciel, de l'univers, des planètes... Que sais-je. Un beau cadeau à couper le souffle. Un cadeau qui inspire le respect, exactement comme les rencontres que le Cancer fait sur son chemin. De belles collaborations sont à venir, tout est une question de choix, et de détermination !


Lion - 24 juillet au 23 août

Il était une fois, l'histoire d'un Lion qui avait un grand projet en tête. Un plan déjà tracé, des étapes toutes calculées, représentant des heures et des heures de travail ! Une productivité qui a finalement fini par aboutir. Il est temps pour le Lion de savourer, déguster et profiter... avant de se remettre au travail. Un grand bond, c'est bien, mais la route est encore longue !


Vierge - 24 août au 23 septembre

Il était une fois, un signe de terre que l'on nomme Vierge, qui rencontre le soleil. Cette rencontre formera de belles configurations au niveau de votre coffre chez Gringotts et vous offrira aussi une bonne vitalité. La lune, elle, intensifiera l'instinct de propriété. Souriez, souriez ! C'est en vous montrant gai que vous attirerez les faveurs et les opportunités.


Balance - 24 septembre au 23 octobre

Il était une fois une rencontre entre le signe Balance et Vénus. Cette planète aura tendance à vous offrir des présents sur bien des points. Écoutez la douce mélodie que Vénus fait entendre à vos oreilles, car voyez-vous, la musique peut rendre les Hommes libres.


Scorpion - 24 octobre au 22 novembre

Il était une fois un voyage en prévision. Ce dernier vous détendrait et vous aiderait à atteindre vos objectifs. Sur le plan de votre vie sociale, ce n'est pas parce que vous êtes en vacances que vous devez enfoncer la tête sous le sable, mais, bien au contraire, montrez-vous agréable, cela vous réussira selon Jupiter.


Sagittaire - 23 novembre au 20 décembre

Il était une fois un Sagittaire, signe de feu, qui rencontre la planète Mars. Stimulé par cette planète et par toute son énergie, vous serez tonique et prêt à soulever des montagnes. Essayez aussi de faire des siestes quelques fois.


Capricorne - 21 décembre au 20 janvier

Il était une fois, une rencontre avec Mars qui va animer votre vie et semer du dynamisme dans votre quotidien. Grâce à cette planète, vous serez en pleine forme. Attention cependant à l'impulsivité !


Verseau - 21 janvier au 19 février

Il était une fois le Verseau, signe de l'air et de liberté. Grâce à Mercure, les Verseau seront tout feu tout flamme et partiront à la conquête des cœurs avec confiance et fougue. Neptune en aspect harmonique favorisera la santé. Tout ce qui vient des autres va apporter de la joie, surtout si vous y mettez du vôtre et déployez vos meilleurs côtés.


Poisson - 20 février au 20 mars

Il était une fois, Mercure qui grâce à ses bons aspects, aide les Poissons à mieux raisonner. Tout risque de malentendu sera ainsi écarté. Vous pourriez sans crainte vous confier à vos meilleurs amis, et ils sauront vous conseiller. Attention cependant à ne pas faire d'excès au niveau de l'alimentation.


- page 1 de 109