16 sept. 2021

Editorial

Bonjour chers lecteurs !

J’espère que vous avez passé une bonne rentrée – de notre côté, la VIPère s’est replongée dans ses classiques, avec une édition dédiée au canon. Drago Malefoy, Pansy Parkinson, Bellatrix Lestrange, Severus Rogue, Horace Slughorn ou Merlin lui-même ! Sortis tout droit des livres pour rejoindre notre beau journal, ils sont là pour vous proposer une édition toute en beauté.

Malheureusement, les bonnes nouvelles ne viennent jamais seules, et c’est avec tristesse que je vous annonce le départ d’Athéa Liveland. Une des vétérans de l’équipe, tu n’as jamais manqué de nous proposer des articles plein de peps, et tu vas sincèrement nous manquer. Mais avec un peu de chance, ce n’est qu’un au revoir !

Ce n’est cependant pas la seule annonce de cette édition ! En effet, la VIPère lance plein de nouveautés pour agrémenter la rentrée. Pour commencer, et afin de satisfaire nos lecteurs pressés, nous avons développé un format minute, à dévorer entre deux cours. Je vous laisse le découvrir juste en dessous !

Ensuite, pour récompenser tous ceux qui prennent le temps de nous faire des retours, nous instaurons le commentaire coup de cœur de la VIPère ! Chaque mois, un lecteur recevra un petit cadeau de notre part pour sa participation à la vie d’une édition, et pour cette première édition, vous pouvez d’ores et déjà féliciter Alicia Gagne ! Ton commentaire sur l’article « Un titre Made in Québec » te permet de gagner un kit confectionné par nos soins. Et le mois prochain, le gagnant du commentaire coup de cœur gagnera un article à sa gloire, alors à vos claviers !

Enfin, si vous voulez pouvoir profiter de la VIPère un peu plus souvent, nous mettons en place une newsletter. Si vous avez envie de découvrir les coulisses du journal, d’avoir accès à des énigmes secrètes ou de découvrir le sujet d’un article à l’avance, n’hésitez pas à vous inscrire juste ici pour la recevoir tous les mois !

Sur ce, je termine cet éditorial déjà bien trop long en vous souhaitant une excellente lecture !

VIPère minute

Bienvenue dans ce format rapide de la VIPère ! Vous n'avez que quelques minutes à nous accorder, entre un entraînement de Quidditch et votre devoir d'Arithmancie à rendre pour demain ? Pas de problème !

Code vert
Mathieu Nagini et sa soeur auraient le projet de nous transformer en crapauds... Venez suivre l'affaire !
 
Les étagères de Slughorn
Slughorn expose toujours les cadeaux de ses élèves.

Dagger Tongue à travers les siècles
Les meilleures rumeurs de Serpentard depuis le Moyen-Âge.

Les recrutements de Quidditch
Clarissa Nebulosa passe les joueurs du canon en revue.
 

Les recrutements de Quidditch


Alors que le Stade de Quidditch se vide petit à petit de ses spectateurs, Clarissa Nebulosa jette un coup d’œil aux notes qu’elle a prises pendant ces recrutements. Beaucoup de Serpentard sont venus tenter leur chance pour compléter l’équipe. Du regard, la capitaine observe ses joueurs : Matthias Potjed, Joy Bennett, Deborah Cavendish, Romain Le Gall, Matka Omen… Ils ont tous le talent nécessaire pour porter l’uniforme vert et argent. Malheureusement, ce n’est pas le cas de tout le monde…






Ne pas trouver de cavalière pour aller au bal est une chose, se présenter à une sélection pour l'équipe de Quidditch un donut à la main en est une autre ! Note à moi même : rappeler aux postulants que leur corps doit être un temple, pas une fosse septique.



Comparer ce candidat à un troll n'est pas peu dire. Lui et Crabbe sont inséparables, probablement parce qu’il leur faut unir leurs neurones pour savoir dans quelle direction tirer.Force et détermination OK. Brutalité irréfléchie : suivaaaant !



Mon papa-ci, mon père-cela… A moins que M. Malefoy ne puisse lui acheter du talent, ou m’offrir des robes de la collection exclusive de chez Tissard et Brodette tous les mois, je ne pense pas être capable de supporter son attitude. C’est non !



Ce n’est pas un mauvais gardien, mais il ne vaut pas Opale. Il panique dès que les poursuiveurs feintent, mais avec un peu d’entraînement, il pourrait s’améliorer. Peut-être ?



Excellent poursuiveur, même s’il est un peu arrogant. Deux-trois coups de batte dans le crâne devraient suffire à le ramener sur terre si nécessaire. C’est oui !



A tendance à tricher et a autant de conversation qu’un troll des montagnes. Semble comprendre les tactiques mais l’idée de les appliquer ne lui vient pas à l’esprit – qu’il a dû perdre pendant son voyage dans l’armoire à disparaître. C’est non !



Technique impressionnante, pas mal de talent. Bon point : rapidité, esquive. Mauvais point : imbu de lui même, joue perso, manque de fair play. Incompatible avec l'esprit d'équipe. Note à moi même : surveiller ce spécimen, probablement un dangereux psychopathe.


 

Avec un soupir, Clarissa repose ses notes et parcourt le stade des yeux. La maison de Serpentard est vaste et regorge de talents insoupçonnés. C’est à elle de venir fouiller parmi la masse pour repérer les élèves qui pourront compléter les rangs de son équipe. Si elle organise un deuxième recrutement, peut-être qu’elle trouvera de meilleurs joueurs ? C’est donc avec cette idée en tête que la jeune femme retourne poster une nouvelle affiche en Salle Commune : rendez-vous le lundi 20 septembre à 20H !

Code Vert

Il était une fois à une époque fort fort lointaine, une jeune femme, belle et mystérieuse, qui se baladait dans notre salle commune, effrayant tous ceux qui passait devant elle. En effet, toute son apparence et son attitude laissaient présager un mauvais sort à quiconque lui adressait la parole. Pourtant, elle se nourrissait de rumeurs en tout genre et des moqueries d’un Serpentard à un autre. Dagger. Elle est toujours là, tapie dans l’ombre, attendant patiemment son heure de gloire. A-t-il enfin sonné ? Les Serpentards seront-ils fin prêts à dépasser leur angoisse pour lui faire part de toutes les rumeurs emmagasiné pendant toutes ses années ? Quelque chose a bien été perçue par ses deux petites oreilles grâce à un auteur qui a voulu rester anonyme.

En effet, Mathieu Nagini, le nouveau professeur adjoint en métamorphose, frère et PJS d'Altehir Nagini, aurait prévu de créer une colonie de crapaud dans la salle commune. Son plan consiste à transformer les Serpentards en ces horribles amphibiens. Info ou Intox ? Difficile de décider entre les deux n'est ce pas ? Mon devoir de rédacteur m'a poussé à investiguer sur ce ouï-dire. J'ai filé droit dans les bureaux de la VIP, enjambé tous les feuilles et plumes qui traînait par terre, demandé pardon un millions de fois à Malka pour lui avoir marcher sur ses saints pieds, rattrapé quasiment in extremis la statue de notre DDM qu'elle a elle-même érigée en son honneur, pour enfin arriver devant le bureau d'Altehir Nagini, persuadé qu'elle trempe dans cette histoire douteuse.

Mathou : Nagini ?

Nagini : ...

Matthias : Tu veux transformer les gens en crapaud ?

Nagini : ...

Frustré de cet échange, je file vite jeter un coup d'oeil dans le bureau du professeur. Bingo, il est entrain de donner un cours à des élèves de 4ème année, la voie est libre.

... Il est nécessaire de vous dire que monsieur Nagini est un idiot. Qui irait laisser une copie de son plan machiavélique au milieu de sa table de bureau tout en laissant ouvert sa salle de travail ? Incompréhensible. Mais au moins, j'ai dans la main toute la vérité et rien que la vérité.

Finalement, mon expérience m'a appris à toujours vérifier l'authenticité d'une rumeur et de ne pas la laisser circuler si le moindre doute persistait. En gros, ne faites pas votre Dagger, soyez intelligent.

Nos serpents ont un incroyable talent

Nos Serpentards sont grands, sont forts, sont rusés, mais surtout, ont d'incroyables talents. Il n'est pas rare d'observer certains de nos membres sortir du rang pour briller de mille feux sous les projecteurs de la célébrité. Toutefois, certaines personnes arrivent à briller très discrètement dans leur coin et il est également temps de leur faire honneur.
 

Altehir Nagini

L'incroyable talent d'Altehir s'inscrit dans son écriture et je ne parle pas de RPG, mais de livre écrit à la bibliothèque. Son livre, l'histoire de toute une Vie retranscrit son enfance dans la maison Nagini. Elle possède une écriture simple et fluide sans prétention mais elle arrive à captiver chaque lecteur qui croise le chemin de son bouquin. Captivant, saisissant, nous attendons toujours la suite à chaque chapitre qui passe et cela, du début jusqu'à la fin. Vous retrouvez "l'histoire de toute une Vie" dans la section bibliothèque puis dans Fanfiction P12.
 

Clarisse Nebulosa

Crise de rire assurée. Afin de répondre à un défi lié à une animation de la salle commune, celle ci s'est empressée de poster un commentaire sous un de mes articles et c'est vraiment hilarant. Je vous laisse découvrir le talent de notre chère capitaine : Les blagues nulles qui font bien rire.

https://www.zupimages.net/up/21/37/kv8t.bmp

 
Romain Le Gall

Mignon petit Serpentard qui arrive à démonter chaque Serpentard, chaque Gryffondor, chaque Serda.. ouais bon vous avez compris, c'est trop long à écrire. Au sein de la section Communauté magique internationale, plus précisément dans le jeu Confondus, celui ci vous propose une énigme imagée qui vous retournera la tête. En effet, PERSONNE n'arrive à trouver qui se cache derrière l'image ni même son contexte. Il bloque le jeu depuis 2 mois. Preuve qu'il est supérieur et qu'on détient le pouvoir de bloquer tout un château sur un simple jeu.
 

Coswel

Petit Serpentard inconnu au bataillon, mais grand Serpentard dans l'âme. Son incroyable talent consiste à être le meilleur pointeur de notre maison avec 140 points à son compteur. Vous me direz, c'est peu, mais soyons réaliste, la coupe mensuelle vient de commencer et peu de Serpentard se bouge les écailles pour nous faire gagner cette maudite coupe. Nous pouvons alors regarder avec admiration Coswel, avec des yeux brillants sans aucune honte. Continue Coswel, nous croyons en toi !

Espérons que toutes ces belles têtes auront permis de faire germer dans votre tête de l'admiration ainsi que de la motivation pour tenter d'exceller dans un domaine. En effet, nous avons tous un talent caché et une fois celui ci dévoilé, nous pourrons faire des merveilles.

Dagger Tongue à travers les siècles

Quoi, parce que nous parlons de Serpentard du siècle passé, vous pensiez que Dagger n’aurait pas son mot à dire ? C’est mal me connaître, mes petits taïpans : Dagger Tongue est là où sont les rumeurs, peu importe l’époque, peu importe le lieu. Avec moi, pas besoin de livre d’Histoire poussiéreux ! Il paraît que…


… quand il avait vingt-quatre ans, Horace Slughorn a été arrêté par la police au Cameroun après avoir tenté de voler des plants d’ananas à des agriculteurs moldus.


… quand elles ont passé leurs BUSEs, Flora et Hestia Carrow ont échangé de place pour réussir les épreuves pratique de Métamorphose et de Sortilèges et Enchantements.


… quand elle a épousé Ted Tonks, Andromeda Black avait préparé une table piégée pour sa famille, au cas où l’un d’entre eux décidait de venir gâcher la cérémonie.


… quand il passait l’été à Poudlard, Tom Jedusor aimait s’infiltrer dans les Salles Communes des autres maisons et avait parfois de longues discussions avec le heurtoir de Serdaigle.


… quand il disait que son père en entendrait parler, Drago Malefoy mettait en moyenne deux heures et quarante-six minutes à envoyer une lettre de plainte.


… quand il avait bu un peu trop de Whisky Pur-Feu, Merlin se mettait à déclamer des poèmes d’amour en gaélique.


… quand Dolores Ombrage achetait ses uniformes, elle y faisait spécialement coudre une doublure de satin rose bonbon.


Notez donc bien cela, mes petits taïpans : depuis l’aube de cette maison, Dagger Tongue rôde dans les couloirs – et pas un bruit ne lui échappe ! Si vous avez une rumeur à me confier, n’hésitez pas : ma volière est ouverte…

Les étagères de Slughorn

https://www.zupimages.net/up/21/37/bmdw.png

(Déplacez votre curseur sur les images pour un peu de magie !)

Spoiler:

https://zupimages.net/up/21/37/i68t.png

https://zupimages.net/up/21/37/rtao.png

https://zupimages.net/up/21/37/ayz6.png

https://zupimages.net/up/21/37/206q.png

https://zupimages.net/up/21/37/bzqf.png

https://zupimages.net/up/21/37/wd7f.png

https://zupimages.net/up/21/37/k8av.png

https://zupimages.net/up/21/37/sbpe.png

https://zupimages.net/up/21/37/cweg.png

https://zupimages.net/up/21/37/71nx.png

Spoiler:
Camille Dubois – Un exemplaire dédicacé de l’Art du Feu
Si mes tendances pyrotechniques n’étaient pas toujours à votre goût sous les chaudrons, je sais que cet ouvrage, lui, saura ravir vos yeux. Et pour vos papilles, mon elfe de maison a préparé spécialement cette boîte de macarons à l’ananas. Bonne lecture !

Altehir Nagini – Une invitation pour l’avant-première de son exposition « Verts »
Cher Horace, je vous remercie de vos conseils sur la meilleure manière de préparer les potions pour développer mes photos. Qui d’autre que vous pouvais-je inviter à l’avant-première de mon exposition sur le Chemin de Traverse ? Le buffet regorgera d’ananas confits, promis !

Nora Blossom – Des crins de licorne et des larmes de phénix
Si je suis aujourd’hui capable de révolutionner la Magizoologie moderne, c’est un peu grâce à vous. Alors pour votre anniversaire, j’espère que vous apprécierez ces ingrédients de potion de luxe – prélevés dans le plus grand respect du bien-être animal évidemment !

Ilan Anarus – Un diplôme de Meilleur Elève
Cher professeur, j’ai obtenu les félicitations du conseil d’administration de Poudlard à l’issue de mes examens de fin d’année ! Mes heures de travail et vos encouragements n’auront pas été vains. Merci beaucoup pour tous vos conseils, je continuerai mes efforts l’an prochain !

Maela Evans – Un exemplaire de « M – le Magazine de Métamorphose »
J’ai mon visage sur la couverture de M ! Je me suis empressée de vous acheter un exemplaire, cher Horace. Merci pour votre aide tout au long de ma carrière, je suis sûre que vous aurez encore quelques conseils à me donner maintenant que je suis professeure !

SERP'G

Serpentard, maison du RPG. Et nos membres, comme toujours, savent se distinguer sur P12 avec des scénarios brillants et une plume étincelante. Mais est-ce que les personnages du canon se seraient aussi bien débrouillés s’ils étaient soudainement plongés dans nos aventures ? Des pages du livre aux pages web, les serpents partent en voyage !

NdlR : Pour ne pas spoiler le dénouement de ces histoires que, nous espérons, vous allez vous empresser de lire, cet article se fonde uniquement sur la situation initiale des RPG mentionnés.


Escalade soudaine

Severus Rogue dans le rôle de Haile Lingo et Drago Malefoy dans le rôle de Romain Le Gall
Un élève qui décide de voler une potion dangereuse et un professeur qui part à sa poursuite… ou pas ! Car Severus Rogue ne court pas à travers les couloirs comme un vulgaire moldu, non. A la place, il punira injustement un Gryffondor ou un Poufsouffle pour le larcin, retirera 50 points à la maison correspondante, et Drago sera libre de mener les expériences de son choix avec son butin. Une affaire rondement menée, en somme.


The Circle of Life

Bellatrix Lestrange dans le rôle de Camille Dubois et Narcissa Malefoy dans le rôle de Nora Blossom (Dakota Gilberti)
Alors que Narcissa couve des yeux son nouveau-né, voilà que sa sœur débarque à l’improviste au Manoir Malefoy pour l’endoctriner. Drago fera un excellent Mangemort, il devrait être fier de recevoir la Marque ! La famille sera honorée ! La famille sera surtout heureuse si Drago veut bien faire ses nuits, réplique Narcissa. Il est hors de question que son fils reçoive la Marque des Ténèbres avant de savoir tenir sur ses deux jambes !


Passage secret avec les serpents

Theodore Nott dans le rôle d'Oakley Kaur et Daphné Greengrass dans le rôle de Deborah Cavendish
Deux jeunes serpents découvrent Poudlard et ses recoins les plus secrets. Lui a perdu un parent assez tôt et subit la pression et les attentes de celui qu'il lui reste. Elle a été élevée dans les cercles les plus nobles et doit apprendre à se défaire des politesses d'usage. Quelles surprises l'école leur réserve-t-elle ?

 

Un festin presque parfait ?

 

Vous l’avez sûrement déjà vue, vous y avez peut-être même participé : dans le Monde Magique, les Aurors n’ont ont concocté une animation de rentrée aux petits oignons. Un festin presque parfait, où les maisons s’associent pour se livrer une bataille sans nom… et, visiblement, sans beaucoup d’interactions. Si les maisons Poufsouffle et Gryffondor, apparemment fortes des liens créés par la battle de fantômes de cet été, se sont lancées à l’assaut des tables, Serdaigle et Serpentard semblent plus timides. Une retenue presque caractéristique des animations du Monde Magique, ces derniers temps.

Pourtant, les Aurors se donnent à fond pour créer des topics intéressants, des intrigues saisonnières, des animations ponctuelles, tout un tas de petites surprises pour pimper nos aventures RPGiques, mais rien n’y fait. J’ai la vague impression que, depuis le Tournoi du Dragon (dont je n’ai vu que la dernière étape, à Ilvermorny), le MoMa a perdu de ses couleurs. Et la faute, à mes yeux, n’en revient pas au Ministère de la Magie, mais à nous, jeunes (et moins jeunes) sorciers.

Dernièrement, dans la Gazette du Sorcier, Adrian Mander publiait une tribune qui fleurait quelque peu la nostalgie et qui a fait couler un peu d’encre (vous pouvez la lire ici). Qu’est devenu Poudlard12 ? se demande cet ancien de la première heure. Son analyse, assez juste à mes yeux, pointe du doigt une séparation nette entre les membres de notre communauté : d’un côté, le Personnel, qui organise, supervise et modère les sections ; de l’autre, les membres, qui en profitent. Beaucoup de pression d’un côté, peu d’initiative de l’autre, et même si je comprends la nécessité d’avoir des modérateurs dans tout le château pour éviter les dérapages et orienter les nouveaux un peu perdus, le fait est que l’animation de P12 passe par tous ses membres, pas juste ceux qui ont un grade.

Sans vouloir culpabiliser les membres qui, merci à eux, se baladent à travers le Grand Escalier pour profiter de tous les jeux proposés, je dois avouer que j’aimerais bien, parfois, que les idées viennent aussi de vous. Pas besoin d’être dans une équipe pour avoir un projet, le proposer, ou le mener à bien. La preuve : j’ai eu la chance, en février dernier, d’organiser un petit jeu de la Saint Valentin dans le MoMa ! Les Aurors ont écouté mon idée, m’ont donné des accès à une salle privée pour organiser l’animation, et m’ont laissée carte blanche, des visuels aux récompenses.

Mais j’en reviens au point de départ : les animations du MoMa traînent souvent la patte. Les participations sont éparses, timides, et souvent décorrélées de l’histoire RPGique des participants. Je suis revenue sur P12 après 5 ans de pause pour le RPG, et j’aimerais consacrer plus de temps à écrire et découvrir les aventures de Matka Omen (et de mon PNJ, Haile Lingo), développer le fonctionnement de Uagadou, nouer des relations… mais je me sens limitée dans ce MoMa que je ne maîtrise plus.

En effet, quand j’ai découvert P12 et fait mes premières armes sur le site, il était interdit de créer son propre topic dans le Monde Magique. Seuls étaient autorisés les posts dans les sections créées par les Aurors, comme la Bibliothèque, le Parc, ou les Cachots. Aujourd’hui, quand je discute avec d’autres membres, tous voient cet ancien fonctionnement comme une contrainte, une entrave. On est bien plus libres quand on peut créer son propre topic, aller où on veut, faire ce qu’on veut ! Pourtant, beaucoup de RPG créés dans le MoMa (dont quelques-uns des miens, je l’avoue sans peine), pourraient très bien être réalisés dans les topics créés par les Aurors. Beaucoup, beaucoup trop même, d’aventures dans des RPG privés ont lieu dans des lieux tout à fait publics et disponibles. Alors quel est l’intérêt de créer un topic ?

L’entre-soi. Dans son topic privé, on n’est pas dérangé. On peut demander au PNJ de ne pas trop intervenir, et on peut exiger des autres membres du château qu’ils nous demandent l’autorisation de nous rejoindre. On avec ses amis, dans son histoire bien ficelée, planifiée du début à la fin, et si quelqu’un a l’outrecuidance de s’intercaler dans notre échange, c’est le branle-bas de combat. Et c’est d’une tristesse ! Beaucoup de RPG sont absolument passionnants à lire, et il y a des plumes magnifiques dans le château, mais le fait est que les RPG privés cultivent l’entre-soi. On ne rencontre plus personne dans le Monde Magique, puis qu’on doit y aller avec quelqu’un. Quand tout le monde était obligé de poster dans les topics publics, les groupes se croisaient et s’entrecroisaient, les aventures étaient toujours pleines de rebondissements et on pouvait suivre les histoires des autres comme des commères assoiffées de potins.

C’est bien beau tout ça, me direz-vous, mais on ne peut pas archiver une aventure qui se déroule dans un topic public. C’est un bon point, je le concède, mais qu’est-ce qui nous empêche de changer les règles ? De créer un nouveau topic une fois le RPG terminé, une fois qu’il a été jugé digne d’intérêt, pour y republier nos différents posts et archiver le résultat ? Ou même de créer un livre dans la Bibliothèque composé des posts du RPG ? Si, vraiment, l’archivage est votre argument principal en faveur du topic privé, c’est un obstacle qui peut être aisément contourné.

J’ai déjà eu ce débat des dizaines de fois avec différents membres, et une solution qui satisferait tout le monde est évidemment impossible à trouver. En en parlant avec Tanguy Kerleal un jour, nous avions proposé un entre-deux : interdiction de créer un topic privé pour un RPG qui se déroule dans un lieu déjà existant. Allez dans les cachots, au bord du lac, chez Madame Pieddodu ou dans le métro londonien ! Vivez vos aventures au vu et au su de tous, et vous serez peut-être même rejoints par de nouveaux amis. Rien de vous empêche de titrer vos posts et de préciser à qui vous répondez. Une fois le RPG terminé, s’il est possible de l’archiver, il suffirait de créer un topic où les participants posteraient leur histoire pour qu’elle passe à la postérité. Un système un peu compliqué, peut-être, mais cela ne me semble pas cher payé pour retrouver un monde magique où l’on réapprendrait à vivre, ensemble, nos aventures pédouziennes.

Ce n’est qu’une idée, qui vaut ce qu’elle vaut, c’est-à-dire pas grand-chose. Mais si elle vous fait réagir, en bien ou en mal, si vous avez froncé les sourcils ou esquissé un sourire, alors donnez votre avis en commentaire ! C’est dans l’échange, et tous ensemble, que nous construirons le Monde Magique où nous voulons nous investir ! Les Aurors sont en charge de la section, c’est vrai, mais après tous leurs efforts, ils méritent bien un petit RTT : c’est aussi à nous d’animer Poudlard12.

Optimal Garanti

La rentrée commence, et il est l’heure de reprendre les cours sur de bonnes bases. Pour bien se faire voir des professeurs en ce début d’année, voici quelques conseils et surprises de la VIPère…

 

Des bannières pour briller

A Serpentard, on sait que les apparences comptent, et on rend des devoirs avec style ! Quoi de mieux qu’une jolie bannière pour épater la galerie ? Les graphistes de la VIPère sont à votre service !

 

Du RPG pour épater

A Serpentard, on essaie de sortir du lot. Pour étaler son talent aux yeux de tous, il n’y a rien de mieux que le RPG ! Et le top du top, le chouchou des professeurs : la série ! Donnez-leur envie de corriger votre prochain devoir avec une aventure en plusieurs épisodes où chaque cours trouvera son utilité pour vous sortir du pétrin et vaincre vos adversaires. Pas d’idée ? La VIPère est là pour vous !
 

Le Poudlard Express, c’est pour les nuls ! Cette année, pour époustoufler vos copains, vous avez décidé de venir à Poudlard par vos propres moyens. Et pas en Ford Anglia, c’est trop has-been ! Tortue géante, tapis volant, montgolfière… Tous les moyens sont bons pour rejoindre l’école, et vos cours vous seront bien utiles pour survivre à l’aventure !
 
Vous êtes en train de profiter du fabuleux festin d’Halloween de Poudlard quand, soudain, le professeur Quirrell débarque en trombe et annonce qu’il y a un troll dans les cachots ! Et, évidemment, on vous renvoie dans votre Salle Commune… Quelles surprises vous réservent les couloirs qui mènent aux tréfonds de Poudlard ?
 
Vous tombez sur un vieux grimoire plein d’incantations latines obscures dans la Réserve de la Bibliothèque et vous voilà en train d’en marmonner une entre vos lèvres. Evidemment, ce qui s’ensuit est une explosions de couleurs et de bruits… Quand vous vous réveillez, vous reconnaissez immédiatement la personne penchée sur vous : Merlin lui-même ! Le célèbre Serpentard semble tout étonné de vous rencontrer dans un couloir en plein Moyen-Âge. Comment allez-vous retourner au XXIème siècle ?
 
Rita Skeeter avait plein de défauts, mais elle avait une énorme qualité : elle savait toujours comment déterrer les secrets des gens. En tant que photographe de la Gazette, à chaque fois que vous l’accompagnez pour une interview, vous êtes épatés par sa capacité à tirer les vers du nez des sorciers les plus innocents ! Quels mystères allez-vous découvrir la prochaine fois ?
 
 
Des musiques pour se trémousser

Un petit air épique ou une valse lancinante, et voilà votre correcteur plongé dans l’ambiance de vos devoirs. Si vous voulez vous motiver, vous inspirer, vous amuser ou juste danser, voici une petite playlist de recommandations 100% VIPère pour enjoliver vos devoirs !

 

Alors, qu'attendez-vous ? C'est à vous de jouer, la Salle de Cours est prête à vous accueillir !

D'un DDM à l'autre

Vous voilà arrivé au bout de votre aventure... Devant vous, la cave étincelante vous appelle, et en son centre, le dernier Horcruxe de Camille Dubois. Au début du mois, vous vous en souvenez encore, Joy Bennett, la nouvelle elfe de la #Cave, avait entendu des murmures entre deux choppes de Bièraubeurre. Votre directrice de maison aurait subtilisé des objets appartenant à divers membres de Serpentard pour s'approcher un peu plus de l'immortalité. Alors, ralliant des troupes à travers tout le château, vous vous êtes lancé dans une quête interminable à la quête de ces artefacts. Et, enfin, voilà que le dernier vous tend les bras...

Woosh ! Vous avez peut-être parlé un peu trop vite. Alors que vous approchiez du but, voilà qu'une immense barrière de feu s'élève et vous entoure. Glaciale, la voix de la mage noire résonne soudain autour de vous :

Vous pensiez pouvoir sans crainte dérober un morceau de mon âme ? Détrompez-vous ! Vous brûlerez ici comme tant d'autres avant vous...

Les flammes redoublent d'intensité et vous tremblez légèrement de peur. Vous n'aviez pas vraiment prévu de finir en barbecue aujourd'hui...

Mais je suis clémente, reprend la voix de Camille Dubois, vous arrachant une moue dubitative. Vous avez encore une chance de vous en sortir, si vous faites le bon choix.

Les flammes deviennent soudainement translucides, et vous voyez apparaître sept silhouettes étrangement familières. Très vite, vous les reconnaissez : il s'agit de Ella Atkins, Matoutou, Matthias Potjed, Summer Pearson, Looedy, Romain Le Gall et Matka Omen. Que font-ils ici ?

Ces sept corps ont chacun un pouvoir. Trois d'entre eux sont des Inferi, prêts à vous entraîner vers une mort certaine si vous leur tendez la main. Deux ne sont que des illusions, qui vous laisseront cuire ici si vous vous tournez vers elles. Une est un garde qui vous autorisera à remonter vers la surface si vous le lui demandez. La dernière, enfin, est un fidèle serviteur qui vous accompagnera jusqu'à mon Horcruxe si vous savez l'appeler.

Vous observez une à une les sept silhouettes. Seules deux d'entre elles vous permettront de vivre, et une seule vous emmènera jusqu'à l'Horcruxe, l'objectif de votre mission ici. Mais comment choisir ? Comme pour vous répondre, la voix s'élève une dernière fois :

Écoutez-moi bien, car je ne me répéterai pas.
Seul représentant de sa maison, il possède un pouvoir tout aussi unique.
Les deux illusions n'appartiennent pas à la même maison.
Serpentard a toujours été une maison versatile : tous ses élèves ont des pouvoirs différents.
Une illusion est déjà sous mes ordres à Poudlard.
Aucun poursuiveur n'est mon serviteur.

Votre regard se pose sur les sept silhouettes qui se tiennent autour de vous, prête à réagir à votre moindre geste : Ella Atkins, Matoutou, Matthias Potjed, Summer Pearson, Looedy, Romain Le Gall et Matka Omen... Décidément, être joueur de Quidditch, ça doit porter la poisse.

 

Réfléchissez longuement avant de prendre votre décision. Et si vous êtes sûrs de vous, envoyez un MP à Matka Omen avec la solution de l'énigme ! Si vous avez raison, vous remporterez 2 Mornilles !

Le mois dernier, seul Matthias Potjed a été capable de surmonter le labyrinthe de Haile Lingo : bravo à toi !
 
NdlR : Il a été porté à notre attention qu'une des personnes mentionnées dans cet article a récemment changé de maison. Etant donné que l'auteur de ces lignes vit dans le déni le plus complet (oups), veuillez considérer, afin de résoudre cette énigme, que cette personne n'a pas changé de maison. (Et arrêtez de changer de maison sans prévenir, roooh.)
 

Publicité Recrutement

Envie de rejoindre la formidable équipe de la VIPère ?

Postulez auprès de Matka Omen !

Plus de détails en Salle Commune.

Publicité Quidditch

- page 1 de 104