16 févr. 2024

Éditorial


En cette période où le monde s'embrase d'un rouge passionné et où les cœurs faibles succombent à des illusions amoureuses, nous, héritiers de l'obscurité et de la ruse, devons nous rappeler notre véritable nature. Car qui mieux que les Serpentard peut comprendre les subtilités de la séduction mêlée à la cruauté, de la passion teintée de noirceur, du pouvoir qui réside dans la manipulation des sentiments humains ? La Saint-Valentin ne devrait être pour nous qu'une occasion de célébrer notre supériorité cynique et notre mépris pour les conventions sociales. Nous vous invitons donc à plonger dans les méandres de l'amour vénéneux, à contempler les masques derrière lesquels se cachent les véritables intentions, car chaque fleur offerte peut cacher un poison, et chaque promesse d'amour peut dissimuler une trahison.

Les Brèves des Cachots


Des murmures se sifflent entre nos murs et les murs de mon Antre ont des oreilles. Il est temps de vous dévoiler l'actualité de notre belle salle commune.


La déesse des chandeliers aka Ivy Maddox nous a fait l'immense plaisir de son retour dans nos cachots, et n'a pas tardé à retrouver le chemin du bureau de la VIPère. Nous accueillons également Amand De Lorian dans l'équipe.

Celty Roze a repris son titre de Chroniqueuse en Chef de la VIPère et fait ainsi son retour à la tête d'un journal. Je crois que ça n'étonne personne.

Deux nouveaux duos de parrainage prometteurs ont vu le jour : Altehir Nagini & Miki Velarrez ainsi que Sixtine St.James & Ivy Maddox. On leur souhaite de survivre aux défis et rapporter un maximum de dragées.

Miki Velarrez a fait ses premiers pas dans le fabuleux monde de la magizoologie et s'est vue parée d'un joli grade vert-jaune d'assistante qui lui sied au teint.

Sixtine St.James quant à elle a fait son entrée méritée dans la Brigade des Aurors en tant qu'auror assistante, on a tous hâte de la voir se défouler sur les participants de TLO.

Nous avons hélas perdu notre belle avance sur les sabliers et Gryffondor nous a volé la première place, la faute aux récompenses du calendrier de l'avent, on peut néanmoins saluer l'incroyable performance d'Athéa Liveland.

L'animation Accio couvertures reçoit des participations vert et argent en masse grâce à Altehir, Athéa, Celty, Miki et Sixtine. Allez voir leurs couvertures, elles valent le coup d'oeil !

Le Baron a reçu beaucoup de visites de vipères toutes plus ambitieuses les unes que les autres. Athéa a notamment prévu de réaliser 60 critiques et Celty tente de battre son record de 107 quiz validés, pendant ce temp Sixtine a dépassé les 11000 points de pointage sur son profil.

Les élections de Miss et Mister Serpentard sont officiellement lancées dans la salle commune depuis le début du mois et nous pouvons voir les candidats s'affronter pour le titre de représentants de la maison. Bonne chance à eux !

Les Devoirs d'Argent sont également de retour dans le Repaire de la Coupe. Vous pouvez poster vos plus beaux devoirs pour tenter de gagner une récompense dans la catégorie du devoir le plus RPGique, le plus drôle, le mieux illustré ou le plus serpentard.

L'écaille d'argent de janvier a été décernée à Celty pour son pointage et son investissement dans le journal. Sixtine et Athéa ont toutes les deux reçu une mention honorable pour leur fantastique implication.

Notre chère DDM a déclaré la guerre aux autres maisons en lançant des soirées pointage dans la Cave. Persévérez, la course aux sabliers n'est pas encore terminée !


Comme vous pouvez le constater, il y a eu du mouvement dans les cachots dernièrement. Restez à l'affût des prochaines nouveautés et comme toujours, n'oubliez pas de m'envoyer vos rumeurs.

Serp Lover


S'il y a bien une chose qui me caractérise généralement, c'est la curiosité et mon coté un peu intrusif. Alors en cette période de Saint-Valentin j'ai décidé de vous en faire profiter un peu en allant poser des questions à nos chers Serpentard. Et autant vous dire que je n'ai pas été déçue des réponses. Peut-être que grâce à moi, vous obtiendrez les clés pour séduire le Serpent de votre choix, ou que tous vos espoirs seront brisés en un instant. Une chose est sûre, l'amour chez les Serpentard, c'est parfois assez particulier, à mon plus grand plaisir.

 
Celty Roze

J'imagine que vous connaissez tous Celty, du moins de nom. Mais je suis persuadée qu'après cet article, vous ne la verrez plus forcément de la même manière. En tout cas, personnellement, cette facette m'était inconnue. Alors rentrons directement dans le vif du sujet. Pour Celty, le romantisme se limite à échanger des piques ou flatter mutuellement son ego. Autant dire que ça commence fort, et que l'esprit Serpentard de cette dernière ressort clairement. Pas besoin de préciser que tous les surnoms niais ou ridicules sont a bannir. Petit fait marquant également sur notre chroniqueuse en chef, c'est sa tendance à mordre, cela pourrait vous paraitre étonnant, mais quand on sait qu'elle est 100% Brat Tamer au test BDSM, plus rien ne peut vous surprendre. Enfin, si vous êtes cynique, que les relations libres ne vous posent aucun problème, et qu'une Saint-Valentin devant un film d'horreur avec une pizza ou en harem vous tente, vous pourriez avoir toutes vos chances !
 
Patsy Lind

Au tour de notre fabuleuse DDM. À coté de Celty, tout pourrait presque paraitre fade, mais détrompez-vous. Bien que débordée, notre directrice a tout de même le temps d'avoir des dates, et tant que du Whisky est impliqué, vous pouvez être sûrs que la soirée fera mouche. Par contre, il faudra le passer au bureau, ce qui n'est pas forcément le plus fun. En tout cas, si vous souhaitez détendre l'atmosphère, n'hésitez pas à l'appeler ma blairelle, fou rire garanti. Si vous êtes ambitieux, que la flemmardise ne vous dévore pas, que vous ne comptez pas lui offrir une peluche ou quelque chose de gênant dans le style, n'hésitez plus, son cœur est encore à prendre. Le romantisme sera apprécié, et même les coureurs/euses de jupons ne la feront pas fuir, tant qu'ils n'ont personne qui les attend à la maison.
 
Miki Velarrez
/
Je crois qu'avec Miki, vous aurez plus de chance si vous êtes une de ses copines, mais si vous êtes téméraires, j'ai quelques informations pour vous aussi. Quoique, si vous êtes Taylor Russell et que vous n'êtes pas une personne blonde, cela pourrait fonctionner aussi. Une chose est sûre, pour cette Serpentard l'amour c'est avant tout de l'amitié et à l'inverse elle n'est pas du tout d'accord avec ceux qui affirment que l'amitié fille-garçon ça n'existe pas. Pour elle, la soirée de Saint-valentin parfaite, c'est celle qui consiste à faire des cookies et où il n'y a pas d'homme. Bien qu'elle ne comprenne pas l'intérêt d'avoir un jour dédié pour faire son maximum, pour elle, ça devrait être tous les jours la St-Valentin. Ou au moins, fallait choisir un autre mois, puisque février est le pire moment pour aller acheter des fleurs. Enfin, si vous aimez Shrek, que vous êtes attentionné, et appréciez la musique, que vous n'êtes pas jaloux maladifs et que vous n'utilisez pas des surnoms tels que bébé ou encore chat-chat tout n'est pas perdu pour vous.
 
Amand De Lorian

Si le cœur d'Amand n'est plus à prendre, cela ne m'a pas empêché de rassembler des informations croustillantes à son sujet. Et puis, ce n'est pas parce qu'il y a un gardien qu'on ne peut pas marquer de but. Je suis certaine qu'il saura apprécier la comparaison. Pour Amand, la Saint-Valentin est une fête commerciale qui ne semble pas du tout trouver grâce à ses yeux. Pour autant, cela ne l'empêche pas d'être romantique à sa façon. Tant que vous ne lui proposez pas un date caritatif ou écolo, tout devrait bien se passer. Surtout si vous lui proposez à manger, une activité ciné/bowling et un petit verre pour finir. Après, il ne faudra pas non plus vous attendre à vous faire tripoter en publique. Et si vous aviez l'idée de l'appeler mon canard, renoncez tout de suite. Je crois que cela ne va surprendre personne si je vous dit qu'il préfère les surnoms travaillés avec un jeu de mot. Enfin, si vous êtes facile à vivre, que vous n'avez pas de tatouage ni de piercing, n'êtes pas égocentrique et que vous vous appelez Hayley Atwell, rien n'est totalement perdu.
 
Alis Osborne

Clôturons cet article avec Alis Osborne, qui elle aussi est déjà en couple. Mais ça ne va pas nous empêcher d'en apprendre plus sur elle. Déjà, on peut commencer par évoquer le fait que cette dernière ne peut pas être attirée par quelqu'un qu'elle ne connait pas et avec qui elle n'a pas tissé de lien de confiance. Se sentir à l'aise avec une personne, c'est ce qui la fait craquer. A contrario, une mauvaise hygiène est le tue l'amour ultime pour elle. Autant dire que cela n'est pas si simple de conquérir Alis. D'ailleurs, ne vous essayez pas à l'appeler ma princesse, mon caramel, cela ne lui plairait pas. Si la verte et argent est jalouse et très sensible, ce qui fait qu'elle a tendance à vite s'emporter quand quelque chose la dérange, elle est aussi compréhensive, et d'un soutien sans faille. Alors, si vous n'êtes ni arrogant ni méchant, et que vous êtes plein d'humour, je vous propose de lui faire regarder Good Will Hunting et Perks of Being a Wallflower pour tenter votre chance.

Les rumeurs de Dagger

Version texte :

En ce moment dans la salle commune, c'est le calme plat. Peut-être que les Serpentard, à l'instar des serpents, préfèrent hiberner pendant l'hiver. Mais j'ai une autre théorie : c'est la saison des amours pour nos vipères, qui sont trop occupées à fôlatrer dans les recoins sombres du château. Tâchons d'en savoir plus dans les rumeurs du moment.


Patsy semble avoir des relations haut placées puisque j'ai appris que c'est Hope Moore elle-même, récemment nommée au Conseil d'administration au poste de Directrice, qui l'a motivée à postuler et recrutée à la tête de la maison. Notre DDM a le bras long, comme on peut s'y attendre d'une digne représentante de Serpentard.

En parlant de Patsy, il semble y avoir une certaine alchimie entre elle et Damon Petrova, qui était encore récemment directeur de Poufsouffle. Elle aurait en effet déclaré que s'ils étaient dans un film, elle l'aurait probablement séduit pour le drama entre maisons. Maintenant qu'il a quitté son poste et que sa responsabilité n'est plus engagée, elle aura toute la liberté d'en profiter en tout cas.

Patsy et Sixtine seraient secrètement fans du couple Aidan-Celty. La dernière fois qu'ils étaient présents ensemble dans la Cave, elles ont tenté de créer une atmosphère romantique et intimiste en lançant un slow et en allumant les lumières d'ambiance. Nous attendons de voir si leurs efforts pour les rapprocher porteront leurs fruits. D'ailleurs il faudrait leur trouver un nom de ship. Celtan ? Aidelty ? À vous d'en juger dans les commentaires.

Celty chercherait un ou une secrétaire pour gérer sa volière à sa place. Devoir se rabaisser à envoyer des hiboux de sa propre initiative serait indigne de sa personne. Tentez votre chance, il paraît qu'elle paye bien. Par contre entre les lettres de ses admirateurs qui espèrent obtenir une création de sa part et les centaines de messages de validation qu'elle reçoit des examinateurs EMEU, trier son courrier ne doit pas être une sinécure.

Quelqu'un aurait lancé le mauvais oeil sur Prudence. 2024 semble effectivement être une année maudite pour notre professeure d'Arithmancie qui enchaîne les problèmes et se fait porter pâle à répétition depuis plusieurs mois. Un absentéisme qui ne semble pourtant pas déplaire à son ajointe... Je crois que la cause de sa malchance n'est pas à chercher très loin.

On raconte qu'Amand serait le plus grand fan d'Aidan. En effet, on a pu remarquer qu'il ne tarit pas d'éloges sur sa plume acérée et ne manque jamais une occasion d'acclamer ses articles mordants. Il paraît d'ailleurs qu'il a rejoint l'équipe de la VIPère avant tout pour se rapprocher de son idole. On attend de voir s'il va créer son fan club.

On a porté à mon attention un Sonorus anonyme qui n'est pas passé inaperçu chez les habitués des Trois-Balais : "J'ai croisé Ivy dans un couloir et j'ai compris qui était responsable du réchauffement climatique". Désormais de retour dans nos cachots, on peut parier qu'elle va faire monter la température dans le Vivarium et continuer à faire des ravages parmi nos serpents.

Une St-Valentin devant la télé


La St Valentin, l’amour, les couples qui s’affichent partout, entourés de coeurs et autres choses plus roses que les joues d’un bébé… Beaucoup trop de niaiseries dégoulinantes qui ne sied guère à nos valeurs et notre maison. Ne vous méprenez pas, l’art de la séduction peut être un avantage non négligeable pour assouvir ses ambitions les plus fastes, mais dans ce rôle d’équilibriste, attention à ne pas tomber du mauvais côté. C’est pourquoi, pour calmer vos ardeurs niaises et vous rappeler que le St Valentin, il ne faut pas en abuser, voici un petit top de 5 films (plus un bonus) qu’on pourrait qualifier d’anti-St Valentin.


(500) jours ensemble

Dans ce film de Marc Webb (connu pour The Amazing Spider-Man), Joseph Gordon-Levitt rencontre Zooey Deschanel. Ils ont une vision de la vie et de l’amour opposés et on les suit pendant 500 jours durant lesquelles ils essayent de savoir ce qu’ils sont, de comprendre leurs sentiments, de découvrir la honte, la joie, la dépression… Bref, pas 500 jours de pure bonheur d’amour aveugle. Et c’est pas moi qui le dit, mais c’est la voix off en ouverture du film. Indépendamment de ça, je vous conseille vraiment ce film pour son casting, mais aussi pour son scénario qui montre les mauvais côtés des relations amoureuses.

Thelma et Louise

Réalisé par Ridley Scott (celui qui a réalisé Gladiator, Blade Runner, etc…), on retrouve en tête d’affiche Susana Sarandon et Geena Davis. Pour s’échapper de la violence et la domination masculine, nos deux protagonistes vont partir en virée à travers les Etats-Unis et le Mexique, bravant la loi et découvrant une liberté qu’elles ne connaissaient pas jusqu’alors. Bon, c’est clairement un film pionnier du féminisme (mais pour le coup potable pas trop extrémiste), et d’ailleurs ce film a fait polémique à sa sortie car trop féministe au gout de certains… Ce film a aujourd’hui un statut de film culte, du coup si vous ne l’avez jamais vu foncer le voir. Et il a d’ailleurs lancé la carrière d’un certain Brad Pitt.

Liaison Fatale

Porté par Michael Douglas et Glenn Close, ce thriller relate l’histoire d’un homme ayant une liaison avec un femme. Cette dernière, psychopathe sur les bords, va faire vivre un enfer à l’homme et sa famille. On parle assez peu de se film mais il a pourtant une très grande reconnaissance (28e sur 100 des meilleurs thriller, 7e meilleur méchante de l’histoire du cinéma, …). Il relate assez bien les différents types de femmes (la célibataire endurcie, la femme au foyer, etc…) et la vision que les hommes peuvent en avoir. Haletant, presque flippant même, un film qui ne vous donnera pas envie d’aller voir ailleurs…

Les Noces Rebelles

Sam Mendes (réalisateur de Skyfall ou 1917) réunit Léonardo DiCaprio et Kate Winslet pour leur faire vivre une histoire à l’opposé de Titanic. Dans ce film, un couple part à la renverse car trop rentré dans la routine… Un casting incroyable (en plus des deux têtes d’affiche) pour un film qui lutte contre le conformisme, tout ça dans une ambiance des années 1950 bien rétro (ou nostalgique pour les plus vieux).

Un jour

Anne Hathaway rencontre un homme, ils vont vite déchanter mais vont rester amis. On les suivra chaque année le même jour. Tous les 15 juillet, on verra l’évolution des personnages, aussi bien personnelle que professionnel, mais aussi l’évolution de leur relation. Sont-ils plus heureux ensemble ou séparés ? C’est à cette question que répondra le film avec donc son ingénieux postulat de nous montrer qu’un seul jour par an. Un film pas piqué des hannetons.

Bonus: Sausage Party

Bon je vais faire court pour éviter la censure. Vous prenez Toy Story, vous remplacez les jouets par des denrées alimentaires (voire tous les objets qui nous entourent), vous ajouter de l’humour noir, du politiquement incorrect et des choses interdites au mineur et vous obtenez une super comédie qui personnellement me plait beaucoup. En plus la crème de la crème de la comédie américaine est au casting. Mais bon, malheureusement, il n’est pas adapté à tous les publics.


Voilà, ce top est terminé, j’espère que vous allez trouver un film à votre convenance pour passer cette St Valentin seul (ou mal accompagné). Pour moi, ça sera du foot…

Sainte Mièvrerie


Vous voulez savoir ce qu’il y a de bien dans la Saint Valentin ? Les plus aigris vous répondront rien mais je suis avant tout une langue de vipère et je vous répondrais : pouvoir se moquer de la mièvrerie qui empare les humains.

Vous les voyez tous ces cœurs ? Ces roses ? Ces décorations aux couleurs bien trop vives ? Tout est fait pour vous appâter et vous faire croire que l’amour existe. Enfin l’amour, la carte bancaire plutôt. Parce que la Saint Valentin c’est avant tout… tudum s’offrir des cadeaux. Enfin il parait. Parce que tout ceci n’est qu’un écran de fumée pour vous faire dépenser de l’argent et ajouter une couche de réflexion quant au choix d’un cadeau potable qui montre qu’on affectionne l’humain à qui on l’offre.

Ne vous y trompez pas, vous n’aurez pas tous une bague avec une superbe demande en mariage le soir du 14. Vous aurez sans doute le banal bouquet de fleurs ou encore la boîte de chocolats en forme de cœur, peut être un bijou mais la bague n’y comptez pas. ça serait être encore plus dans le cliché que d’attendre ce jour fatidique pour dire à votre humain de compagnie que vous l’aimez bien finalement.

Le choix du cadeau c’est sans doute le moment le plus drôle à voir, lors que l’on voit la panique dans le regard des humains à la recherche du parfait présent pour leur moitié, ne connaissant ni leurs goûts ni leurs envies les trois quart du temps. Voir la queue au fleuriste et se dire qu’ils vont s’en mettre plein les poches en vendant plein de roses et ce jusqu’à la dernière minute de cette fête. Même chose pour les commerces de bijoux.

Une montre ? Pour que mon humain soit enfin à l’heure à nos dates ? Comment ça je suis aigrie ?

Et n’oublions pas une chose essentielle : il faut montrer absolument tout sur les réseaux sociaux moldus. Les cadeaux reçus, le dîner avec des chandelles (alors qu’on mange une pizza et que c’est juste pour la photo qu’on pose une jolie table), les fleurs. Tout est une question de paraître. Même si vous n’êtes pas heureux avec votre humain de compagnie, la Saint Valentin c’est l’occasion de faire comme ci c’était le cas.

Je finirais avec l’ambiance. De partout on peut entendre des petits surnoms, entre les animaux et les desserts il y a du choix. Mon petit lapin à ma brioche, tout est dans le ton. On ajoute la voix mielleuse à souhait surtout, pour donner davantage d’effet. Alors qu’on a juste envie de mettre la tête de notre humain dans la machine à laver.

Me moquer des couples c’est un véritable sport. Ça me détend et surtout, ça me prouve que l’humain ne semble offrir un cadeau qu’à cette période de l’année et ne montre aucun intérêt le reste de l’année.

Bref, je retourne me moquer des niaiseux qui s’aspirent l’âme comme des détraqueurs dans le métro. La bise.

Déboires d'une aromantique



Je crois que ce screen illustre bien l'état d'esprit dans lequel je me trouvais au bout de neuf ans à Serdaigle, entourée de lovebirds qui passaient leur temps à roucouler et de bisounours pour qui tout le monde il est beau et gentil. Maintenant vous savez pourquoi je vous aime. Je crois que les amateurs de gossips n'ont pas eu grand chose à se mettre sur la dent à mon sujet puisque je n'ai jamais été très socialement impliquée dans la communauté. Pourtant ces dernière années j'ai été confrontée à pas mal d'événements plus ou moins importuns qui ont monté crescendo jusqu'à un point culminant (qui n'a clairement pas arrangé ma misanthropie latente). Habituellement je fais partie de la minorité (très minoritaire) qui ne s'épanche pas sur sa vie privée, pour l'occasion je vais faire une exception.


2018, Ray Paro m'envoie un hibou intitulé "It's a match", ce qui confirme que P12 c'est Tinder. On devient vite un des sujets préférés des articles people. Pour ceux qui fantasment, non ça n'a pas été plus loin entre nous que repasser le test de pureté ensemble (Article de la Gazette qui a falli être publié : Ray & Celty - épisode 4 : on a fait le test du Griffor et les résultats VONT VOUS ÉTONNER). Même si j'ai suscité malgré moi la jalousie de sa copine de l'époque.

2019, je suis Chroniqueuse en Chef du Chicaneur et sur neuf personnes il y a pas moins de trois couples dans mon équipe. Autant dire que le bureau des chroniqueurs dégouline un peu trop d'amour à mon goût et que je tiens beaucoup de chandelles. Je crois que c'est ce qui m'est arrivé de pire au Chicaneur après l'édition entièrement rose.

Enaira Naxos jette son dévolu sur moi et me fait des déclarations d'amour sorties de nulle part en public. Pour ceux qui ne l'ont pas connue, Enaira avait la réputation de flirter avec tout ce qui bouge.... mais pas forcément tout ce qui est consentant. Je subis tant bien que mal, tout en essayant de lui faire comprendre en privé que je ne suis pas à l'aise avec les effusions, surtout venant de quelqu'un que je connais à peine. Ce qui n'a pas vraiment réfréné ses ardeurs. Ça m'apprendra à être gentille.

2020, Aidan fait un scandale visant la Gazette qui me concerne indirectement, je dissimule mon amusement et réplique avec des affiches troll, ce qui lui a apparemment plu. And this is how I met your father. C'était cadeau pour le fan service.

Assez drôle d'ailleurs qu'on nous ship dès que je travaille avec un représentant de la gent masculine mais qu'il n'y a jamais eu de rumeurs pour Eléa malgré notre complicité quand on était PheC et ReC, on remerciera l'hétéronormisme pour une fois.

2021, ça débat sur le polyamour en salle commune et je partage brièvement mon expérience (probablement le message le plus éloquent que j'ai pu poster sur P12). Ce que j'ai légèrement regretté après coup puisque plusieurs curieux sont venus me poser des questions assez déplacées sur mon trouple ou me demander des conseils relationnels pour des triangles amoureux.

Entre temps, je fais l'erreur de commencer à sympathiser avec Amelia Sparks durant l'échange entre journaux de maison, qui s'acharne à vouloir faire de moi sa... maîtresse dominatrix. Merci mais non merci.

Je me retrouve je ne sais pas trop comment à jouer les sexologues pour des pédouziens, avec la nette impression d'être dans un épisode de Sex Education. Je ne m'étendrai pas sur le sujet mais sachez que j'ai des dossiers, impliquant notamment un concombre. Il y a certaines choses que j'aurais préféré ne pas savoir.

2022, fraîchement débarquée à Serpentard je me fais déjà alpaguer par une petite nouvelle, Morgana Morsia, pour me demander des conseils de graphisme. Elle finit par me faire des avances, que je repousse également, pourtant elle va raconter à tout le monde qu'on sort ensemble. Avant de simuler sa propre mort et se faire passer pour une amie en deuil qui a récupéré son compte pour prévenir ses contacts pédouziens. True story.

Quand on est venu me voir en mode condoléances j'étais RAVIE (Et c'est là que j'ai fait une pause d'un an du site tellement j'étais blasée). Moralité, ne croyez pas tout ce qu'on vous dit sur P12.

Aucun pédouzien relou n'a été offensé suite à cet article. Normalement. J'ai pris soin de ne citer que ceux qui sont supprimés ou bannis à vie et ont peu de chances de faire leur come back sur P12 un jour. Mais s'ils tombent quand même sur cet article... je m'en tamponne le serpentard en fait.

Sur ce, je retourne à mon asociabilité. Ou je vais peut-être ouvrir une agence matrimoniale ou un club sadomasochiste tiens, ça a l'air particulièrement lucratif par ici.

Terrain connu/Terre inconnue


Vous le savez peut être, ou pas mais de toute façon ce n'est pas vraiment le sujet, j'ai une longue histoire avec P12 et Serpentard. Une histoire digne de films, avec des rebondissements en tout genre, des rires, des pleurs, des frissons, etc… Pourtant, alors que je suis maintenant de retour depuis presque 2-3 mois, j'ai un sentiment étrange de revenir en terre(ain) (in)connue. Si vous n'aviez pas compris la subtilité de la dernière phrase, en gros à la fois dans un endroit qui m'est familier mais aussi pas tant que ça… Il est temps (ou pas) que je vous relate mes sensations sur ce retour inattendue (pour ma part).

J'ai connu Serpentard il y a une époque lointaine où c'était une des maisons les plus actives, ce qui avait ses avantages et ses inconvénients. Rassurez vous je ne vais pas revenir sur tous ces détails, juste pour dire que c'est en recrutant n'importe qui qu'on devient n'importe quoi. Je suis ensuite revenu une deuxième fois. Et là, le contraste était saisissant. Même The Walking Dead ou The Last of Us contiennent plus de vie. Et malheureusement, ce ne sont pas les quelques survivants de l'apocalypse qui, avec toute la bonne volonté qu'ils ont mis, purent sauver la maison. Si mon premier départ eut une raison qualitative, mon deuxième départ eut une raison quantitatif. Enfin, mon troisième retour. Finalement, l'animal correspondant à notre maison devrait être un phénix plutôt qu'un serpent. Et c'est la toute la force de notre maison. Car aujourd'hui, je retrouve une salle commune qui revit, avec une communauté de Serpents bienveillante et qui donne envie de rester. J'ai retrouvé des anciens, j'ai découvert des « nouveaux » et finalement, à défaut de revivre peut être ses heures de gloires passés, je retrouve du plaisir quand je me connecte sur ce site et que je fais un tour dans la salle commune.

Après avoir relaté rapidement les faits, j'aimerais revenir sur ce que je disais au début sur le terrain connu/la terre inconnue. En effet, il y a toujours des vieux briscards qui s'accrochent à ce site, à cette maison. Qui, que ça soit pour RP, par nostalgie ou pour n'importe quelle bonne raison, ne peut pas lâcher cet endroit. Et c'est toujours agréable de les retrouver. Certains ont fait du chemin IRL et sur P12, d'autre restent toujours fidèles à leurs réputations. Et finalement, la force de notre maison c'est de pouvoir faire du neuf avec du vieux. Je ne connais pas intimement les autres maisons mais je ne retrouve personne qui soit autant attaché à sa « maison » que chez nous. Car une de nos forces est c'est élégant mélange de jeunesse et d'expérience. Les années passent mais pourtant les noms restent.

Ça c'était pour la partie « terrain connue ». Concernant la partie « terre inconnue », ce fut le plus gros challenge de mon retour. Quand je me suis reconnecté la première fois, je ne savais pas qui/quoi j'allais trouver, si même le site existait toujours. J'ai eu quelques surprises à certains postes, dans certaines maisons. J'ai eu aussi la surprise de voir des topics qui n'avaient pas bouger depuis plusieurs mois/années. Je me disais aussi que c'était un retour à 0. Je faisais table blanche du passé, je devais renouer des relations avec les membres. Mais je ne pouvais m'empêcher de penser si finalement j'avais ma place ici. Est ce que je trouverai ce que je venais chercher ? Est ce que je ne serais pas accroché à de lointains souvenirs qui m'aveugleraient ? Et bien encore aujourd'hui, j'ai l'impression de ne plus pouvoir créer de lien en dehors des serpents. Alors, comme on dit, « marrie toi dans ta rue » ou « on est bien que chez soi », certes, mais finalement, c'est dans ces moments que je me rends compte de la richesse de notre maison.

Alors évidemment, tout n'est pas encore parfait. On est loin de l'activité d'il y a plusieurs années. Mais les gens vieillissent, notre vie IRL nous rattrape et nous faisons ce que nous pouvons avec ce que nous avons. Et moi aussi j'ai évolué, dans ma façon de penser, et enfin je peux dire que quand je viens dans la salle commune, je sais que j'en sortirais toujours positif, sans prise de tête, et qu'enfin je peux pleinement profiter de ce site et de cette maison sans qu'ils deviennent des sources de stress comme ça a pu l'être par le passé.

Vous vous dites peut être que cet article n'a ni queue ni tête ou qu'il n'a aucun intérêt mais je pense que c'est un important de décrire ce qu'on ressent et de transmettre ce qu'on a vécu. Et je terminerai juste en disant bravo à l'équipe de maison qui a réussi à tout rebâtir presque à la perfection.

Clichés de la St-Valentin VS Serpentard

Version texte :
Saint-ValentinSerpentard
Offrir des chocolatsOffrir des chocolats à l'Amortentia. Si c'est du poison, c'est encore mieux
Offrir un bouquet de fleursOffrir une plante carnivore
Coeur (Symbole)Coeur (Anatomie)
Un chérubinUn crâne (Fallait que j'en case un quelque part)
Envoyer une carte de voeuxEnvoyer une Beuglante
Le courrier du cœurCrachez Votre Venin
Afficher un message d'amour en publicEcrire sur un mur avec du sang
Regarder une comédie romantiqueRegarder un film d'horreur
Porter du rougePorter du vert ou du noir
Dîner aux chandelles dans un lieu romantiqueDîner dans un cachot sombre et humide

Une relation pas très claire


Récemment j'ai renoué avec mon ex, avec qui j'ai rompu après quatre ans de relation compliquée. S'il y a eu des hauts et des bas, il était souvent absent et je devais sans cesse composer avec son tempérament capricieux et imprévisible. Mais par la force des choses on a été amenés à retravailler ensemble et même si ce n'était pas vraiment de de gaieté de cœur, on a été obligés de se côtoyer à nouveau et réapprendre à cohabiter.
 

Je redoutais un peu ce moment, mais la reprise de contact s'est étonnamment bien passée. Notre boss a joué les entremetteuses et tout s'est déroulé sans annicroche. Le courant est bien passé, on s'est redécouverts petit à petit et on a vite repris nos vieilles habitudes.
 

Ça avait bien commencé entre nous, malheureusement ça n'a pas duré longtemps avant qu'il recommence à y avoir des tensions. On a eu une première dispute, il ne voulait pas me donner les coordonnées d'une collègue avec qui on était censés travailler sur un projet. Je crois qu'il était un peu jaloux.
 

Par chance nous avons un très bon thérapeute de couple sur qui nous pouvons toujours compter. Il a déjà contribué à améliorer notre relation à maintes reprises dans le passé et nous a encore aidés à trouver un compromis pour nous sortir de cette impasse.
 

Suite à ça nous nous sommes réconciliés et on a pu passer du temps ensemble. Pour fêter nos retrouvailles j'ai décidé de le relooker, c'est un peu notre tradition. Il avait toujours la tenue qu'il portait quand on s'est quittés deux ans plus tôt, il était grand temps de rafraîchir sa garde robe.
 

Mais en plein milieu de notre séance d'essayage, il m'a soudainement faussé compagnie, sans explication ou presque. Il m'a laissé un message pour me dire qu'il était parti, mais n'a pas pécisé la raison. Je suis restée sans nouvelles de lui pendant des jours, guettant son retour avec angoisse.
 

Ça m'a rappelé de mauvais souvenirs. Toutes les fois où il m'a fait faux bond sans prévenir, laissée tomber quand j'avais besoin de lui. Toutes les fois où je me suis demandé si ça pouvait fonctionner entre nous, si on était vraiment faits l'un pour l'autre...
 

Finalement, après de multiples tentatives de contact, j'ai réussi à lui faire entendre raison et il est revenu comme une fleur. Comme d'habitude, je me suis fait un sang d'encre pour rien. Peu importe ses raisons, il finit toujours par revenir. Depuis, les choses sont rentrées dans l'ordre. J'ai encore du mal à le cerner, mais on arrive de mieux en mieux à s'entendre.

Comme pour tout CeC qui se respecte, ma relation avec Dotclear a toujours été conflictuelle. Ce n'est peut-être pas l'outil le plus fiable ni pratique, mais pour que ça marche, il suffit parfois de savoir de mettre de côté ses attentes et faire l'effort de comprendre son fonctionnement pour trouver des solutions. C'est ça aussi, une relation.

Dark Romance


Âmes sensibles s'abstenir. Cet article ne conviendra pas à tout le monde et n'est pas à mettre entre toutes les mains. Les sujets traités dans les livres qui vont être évoqués sont particuliers et peuvent heurter la sensibilité des plus ou moins jeunes. La violence, la manipulation, le meurtre, la torture et autres agressions sexuelles peuvent entre autres être abordés. Je vous conseillerais de passer à l'article suivant si la dark romance a des effets néfastes sur vous.


Je crois qu'au fil du temps j'ai développé une conception un peu particulière de l'amour. Et la dark romance n'y est certainement pas indifférente. Mais ne vous inquiétez pas, je suis toujours parfaitement saine d'esprit. En tout cas, je l'espère. N'en reste pas moins que ces dernières années s'est développé un sous-genre de la littérature sentimentale qui ne cesse de prendre de l'ampleur : la dark romance. Faisant fi de toute morale, et flirtant dangereusement avec les limites de l'être humain, ce genre envoie littéralement valser tout ce qui est politiquement correct. Et force est de constater que c'est véritablement addictif pour certains d'entre nous, moi la première. Alors puisque l'amour des contes de fée ne me fait plus rêver depuis bien longtemps, je vous propose des histoires mettant en scène des relations qui défient la morale et l'interdit.

 
Captive - Sarah Rivens

Je ne pouvais pas évoquer la Dark Romance sans évoquer Captive de Sarah Rivens. Je crois, non sans me tromper, pouvoir dire que c'est à partir de ce roman que ce genre littéraire a pris une véritable ampleur dernièrement en France. Si pour ma part, j'y étais déjà plongée depuis quelques années, pour beaucoup ce fut un véritable baptême de l'air. Et il faut dire que Captive coche brillamment toutes les cases du genre. En effet, on y retrouve Ella, embarquée et prisonnière contre sa volonté d'une véritable organisation criminelle d'envergure. Soumise, son possesseur du moment exploite son corps, sans même se soucier d'elle. C'est là qu'apparaît alors Ash, un homme qui va véritablement changer son destin. Enfin, pas trop non plus. Une chose est sûre, il est différent. Dangereux, mais surtout beau et charismatique, il n'est clairement pas le plus grand fan de la gente féminine. Et Ella n'a pas l'intention de se laisser faire, entre les deux, ça va faire ses étincelles.
 
Monster - Cynthia Havendean

Monster est sans nulle doute le roman le plus dérangeant que j'ai pu lire dans le genre. Et quand on connaît un peu ma pile de lecture, ce n'est pas peu dire. Je pense qu'en terme d'horreur on surpasse vraiment de loin tout ce que j'ai pu lire. Viol, zoophilie, nécrophilie, torture, relations incestueuses non consenties et j'en passe, ne sont que des exemples de ce que vous pourrez trouver. Si vous êtes encore novice dans ce style de lecture, je ne vous conseille vraiment pas de commencer par la. Pour autant, c'est un livre qui a le mérite de marquer les esprits, que cela soit en bien ou en mal, vous ne ressortirez pas indemne. À titre personnel, après cette lecture, toute les autres m'ont paru presque fade. Monster se concentre sur l'histoire de Seyvanna, fille du parrain de la mafia russe et Jonas Somber, véritable psychopathe en puissance. Si l'instabilité de la santé mentale de l'un n'est plus à prouver, celle de l'autre n'est pas en reste non plus, et c'est ce qui est génial ici, si je puis dire.
 
Brutale Attirance - Shay K. Carrot

Brutale Attirance c'est un mélange de Dark Romance, d'amour interdit et de créatures de légendes. Dans cette histoire, sorcières, vampires, fées, loup-garous au autres espèces hybrides se mélangent au sein d'Uspia, un pays bien particulier. Dans ce dernier, on y retrouve Ludmilla, une sorcière fière et qui déteste profondément les créatures à crocs. Autant dire que lorsqu'elle va faire la rencontre au sein de l'académie universitaire de Woreth, de Diego, un hybride mi loup-garou mi-vampire, cela ne va pas bien se passer. Ce dernier, sombre, impulsif et violent ne va cesser de bousculer ses limites. Et dans un monde où les relations entre les différentes espèces son proscrites, cela ne va vraiment pas faire bon ménage. Si au départ Ludmilla peut paraître profondément agaçante tant sa naïveté prend le dessus, son évolution n'en est que plus intéressante et prenante. Par ailleurs, plus on avance dans l'histoire, et plus l'univers sombre se fait ressentir. Ce qui va donner d'autant plus de profondeur aux personnages.
 
Borderline - Joyce Kitten

Borderline de Joyce Kitten est un livre qui m'a véritablement marquée je dois dire et dont j'attends la parution du second tome avec impatience. À vrai dire, je pense honnêtement que Joyce Kitten est une véritable valeur sûre dans le genre. Son roman "Toxic" valait également largement le détour. Maintenant, si je devais résumer cette histoire en un seul mot j'utiliserais celui-ci : manipulation. Toutes les relations de ce roman ne sont que manipulation et provocation et c'est ce qui fait tout le charme de Borderline. Lara, qui est l'héroïne principale, fait partie du peu de personnages féminins avec un véritable caractère et avec du répondant. Les garçons quant à eux, oui parce qu'il y en a plusieurs, sont de véritables connards sans cœur et torturés. Ezra, qui est le protagoniste masculin principal, a pris Lara pour cible et va être prêt à tout pour la briser. Mais cette dernière est loin d'être une petite chose fragile, et lui rendra coup pour coup. Dans ce roman, tout le monde est toxique et on le découvre tout au long, les rebondissements son assez inattendus et tiennent vraiment le lecteur en haleine.

Thèmes Arithmanciens


La tradition voudrait que j’utilise l’Arithmancie à bonne escient, et plus particulièrement en cette période de Saint Valentin de vouloir faire des prédictions en tout genre pour voir que l’amour est tout rose.
Ceci est la fin de la monarchie de l’amour, et place maintenant à la rancœur et à la destruction. Même si j’ai un minimum de civisme et de bonne manière j’ai bien des accès de rage. A défaut de les tuer dans les sims, je me pose et je demande aux chiffres de me donner des indications sur leurs morts.

Les nominés sont …
 
CARTER SPALL


Ancien membre de la prestigieuse maison Serpentard, à quitté le nid à serpent pour un nid d’oiseau. Selon les écrits, et la date de naissance de Carter, il pourrait mourir dès 40 ans dû à la fatigue. Rongé par une vie de stress (en même temps vu sa maison et ses récompenses normal qu’il soit littéralement fatigué), et d’efforts intenses - celle-ci aura raison de lui. À méditer.


Dans la seconde catégorie des ennemies de Serpentard j’ai nommé …
 
MALIA TRAVIS


Membre honorable de la maison Poufsouffle, et dernièrement honoré pour sa performance en décembre (Oui j’ai pas pu trouver d’informations sur Carmen), j’ai donc dû conclure à partir de données à vérifier, qu’elle pourrait mourir de manière la plus inconsciente qui soit, et en plus de s’étaler sur le temps. Généralement les personnes du 4 meurent à cause de certaines substances. À surveiller.


Dans la dernière catégorie, où le serpent va manger de la viande …
 
MO ILSY ALVES


Le lion qui a su briller sous ses dernières performances au sein de sa maison et qui malheureusement nous nuit. Les chiffres me disent que Mo pourrait succomber aux maladies communes du monde moldu comme un cancer, une pneumonie mais des plus fatales car aucun traitement ne semblerait fonctionner. Loin de lui porter l'œil, on ne lui souhaite pas ça maintenant mais peut-être à la prochaine coupe. À travailler.


On se retrouve dans une prochaine édition afin d’établir le plan de vie de nos ennemis. Portez-vous bien mes serpentins et serpentines.

Publicité

- page 1 de 114